2 min de lecture Justice

Les actualités de 6h30 - Boucher agressé à Paris : sursis requis contre deux militants antispécistes

Les militants anti-viande qui s'en étaient pris à un boucher bio de Paris seront fixés sur leur sort le 25 juin.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 6h30 - Boucher agressé à Paris : 3 et 6 mois avec sursis requis contre deux militants antispécistes Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Des peines de prison avec sursis ont été requises : trois et six mois. Début mai, ils avaient aspergé de faux sang l'étal de ce commerçant du Xe arrondissement de Paris. Six mois de prison avec sursis ont été requis contre l'homme âgé de 30 ans, et trois mois avec sursis contre la jeune femme de 21 ans. 

Le couple de militants était jugé pour "violences et dégradations en réunion". "On peut exprimer ses convictions, défendre une cause, lutter contre la souffrance animale mais on ne peut pas basculer dans l'infraction pénale et les violences, car c'est entacher ses convictions", a déclaré la procureure.

L'un des deux accusés, Pierre-Antoine, regrette au micro de RTL. "Je regrette parce que je voulais absolument pas aller dans la dégradation et dans l'illégal. Ce n'était pas du tout le but, donc je regrette d'avoir participer à cette action en particulier. Par contre, je n'arrêterai pas toute forme d'action ou de militantisme. Il est important de continuer à se battre pour cette cause qui est essentielle", dit le militant.

On se bat pour des idées et jamais contre des personnes"

Pierre-Antoine, militant antispéciste
Partager la citation

"C'était aucunement voulue qu'il y ait des violences, et on n'est même pas contre les bouchers et les personnes elle-mêmes. On se bat pour des idées et jamais contre des personnes", ajoute-t-il.

À lire aussi
Poste de police (illustration) justice
Lyon : il montre ses fesses sur Instagram et se retrouve au tribunal


Le 4 mai, une quinzaine d'activistes avaient aspergé de faux sang la vitrine et l'intérieur d'une boucherie bio du marché couvert Saint-Quentin, dans le Xe arrondissement de Paris. 
L'un d'eux aurait ensuite porté un coup au boucher, qui s'est vu prescrire une incapacité totale de travail (ITT) de sept jours pour une côte fêlée, renouvelée une fois. Le jugement sera rendu le 25 juin.

À écouter également dans ce journal

Société - Ce mercredi 5 juin marque le coup d'envoi des commémorations du Débarquement. Une cérémonie réunit à Porthmouth, en Angleterre, Elizabeth II, Theresa May, Donald Trump, Emmanuel Macron et Angela Merkel. Ils assisteront à l'embarquement de 300 vétérans qui rejoindront la France en bateau.
Justice - 
Renault et Nissan envisagent de poursuivre leur ancien patron Carlos Ghosn. L'audit interne a révélé 11 millions d'euros de dépenses suspectes à Rachida Dati et Alain Bauer, au sein de leur filiale commune basée aux Pays Bas.

Sport - Pour la 6ème fois dans l'histoire de Roland Garros, nous allons assister à un choc entre Nadal et Federer. Les deux ténors du tennis masculin vont se retrouver vendredi 7 juin pour une place en finale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants