2 min de lecture Société

VIDÉO - Bizutage : des outils de prévention pour les étudiants

Mercredi prochain, une campagne de prévention contre les excès lors des week-ends d'intégration étudiants sera lancée sur les réseaux sociaux par le ministère de l'Enseignement supérieur.

>
Bizutage : des outils de prévention pour les étudiants Crédit Image : AFP | Crédit Média : M6 | Date :
Logo M6info
M6 La rédaction

Sébastien a perdu son frère l’an passé, lors d’un week-end d’intégration. Après une fête étudiante, David avait été retrouvé au petit matin, mort, avec 3,7 g d'alcool dans le sang. C’est pour que de tels drames ne se reproduisent pas qu’une campagne va être lancée mercredi 10 octobre sur les réseaux sociaux par le ministère de l'Enseignement supérieur.
 
Le gouvernement veut avant toute chose éviter les dérives de ces rassemblements festifs, qui permettent aux étudiants de tisser des liens, en incitant les organisateurs de ces week-ends, journées ou soirées d'intégration à être responsables. 

D'où le guide d'accompagnement proposé par le ministère qui rappelle la réglementation en vigueur, et notamment que la vente d'alcool au forfait et les open-bars sont interdits. L’Enseignement supérieur entend ainsi protéger les participants contre toute atteinte à la dignité de la personne humaine. En clair, contre le bizutage.

Comment se préparer à un week-end d'intégration ?

Le bizutage est un délit puni par la loi, qui consiste à amener une personne à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants ou à consommer de l'alcool de façon excessive, même si elle est consentante. 

Les "bizuteurs" risquent jusqu'à 6 mois de prison et 7.500 euros d'amende. Si la responsabilité des associations étudiantes peut être engagée, celle de l'établissement peut aussi l'être. C'est pourquoi le Comité National Contre le Bizutage donne des conseils. 

À lire aussi
Des oranges (illustration) langue française
Rose, marron, orange... Comment accorder les adjectifs de couleur ?

Il faut par exemple connaître à l'avance le programme et la destination, toujours avoir votre téléphone sur vous, refuser de signer une décharge de responsabilité, et surtout refuser tout acte humiliant ou dégradant, qu'un "ancien" chercherait à vous faire faire.
 
En cas de soupçons de bizutage, il faut avertir le chef d'établissement ou le recteur afin de faire interdire le week-end d'intégration. Et en cas de bizutage avéré, vous pouvez faire la même démarche. Un site internet peut s’avérer utile : contrelebizutage.fr.

Lire la suite
Société M6info Bizutage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795101314
VIDÉO - Bizutage : des outils de prévention pour les étudiants
VIDÉO - Bizutage : des outils de prévention pour les étudiants
Mercredi prochain, une campagne de prévention contre les excès lors des week-ends d'intégration étudiants sera lancée sur les réseaux sociaux par le ministère de l'Enseignement supérieur.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/bizutage-des-outils-de-prevention-pour-les-etudiants-7795101314
2018-10-08 17:57:50
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kxYwRPstLTWvYgCuRExajg/330v220-2/online/image/2014/0911/7774253733_six-etudiants-avaient-ete-sanctionnes-lors-d-une-affaire-bizutage-a-l-ecole-de-commerce-de-lille.jpg