1 min de lecture Justice

Toulouse : le parquet ouvre une enquête après un bizutage à l'école d'infirmiers

Quelque 250 élèves infirmiers de première année ont été victime de faits de bizutage après leur rentrée dans l'école de Toulouse. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Un bizutage d'étudiants de première année (illustration)
Un bizutage d'étudiants de première année (illustration) Crédit : Jorge Guerrero / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

La justice va bien se pencher sur cette histoire. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Toulouse pour des faits de bizutage dont avaient été victimes quelque 250 élèves infirmiers de première année, quelques jours après leur rentrée à Toulouse, a-t-on appris ce vendredi 28 septembre auprès du parquet.

Cette enquête a été confiée au commissariat de Toulouse, a précisé Alix-Marie Cabot-Chaumeton, la procureure adjoint au TGI de Toulouse, confirmant une information de La Dépêche du Midi.

Mi-septembre, le Centre hospitalier universitaire, qui avait mené une enquête interne, avait transmis au procureur de la République le dossier de ce bizutage. Celui-ci s'était déroulé le 5 septembre, au troisième jour de la rentrée des étudiants infirmiers de première année, dans un amphithéâtre du CHU.

À lire aussi
Alexandre Benalla, devant la commission d'enquête sénatoriale le 18 septembre 2018 justice
Affaire Benalla : le manifestant molesté a fourni un certificat médical antidaté

Une pratique "intolérable"

Attachés par deux avec du scotch, les étudiants avaient été ensuite aspergés à l'extérieur avec divers produits : "eau, œufs, farine, ketchup, vinaigre, bétadine, mousse à raser, ail, pâtée, copeaux de litière pour lapin, soupe de poisson...", avait détaillé mi-septembre une étudiante.

Certains avaient aussi été obligés de porter des couches sur la tête, quand d'autres, surtout des filles, s'étaient vu écrire "bizut" sur la poitrine.

Dans un tweet, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal avait jugé "intolérable" ce genre de "pratique dégradante" et avait apporté tout son soutien à l'enquête interne ouverte par le CHU de Toulouse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Toulouse Bizutage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794975417
Toulouse : le parquet ouvre une enquête après un bizutage à l'école d'infirmiers
Toulouse : le parquet ouvre une enquête après un bizutage à l'école d'infirmiers
Quelque 250 élèves infirmiers de première année ont été victime de faits de bizutage après leur rentrée dans l'école de Toulouse. Une enquête judiciaire a été ouverte.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/toulouse-le-parquet-ouvre-une-enquete-apres-un-bizutage-a-l-ecole-d-infirmiers-7794975417
2018-09-28 19:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VnDGdkWuga9NuU-nkm_yrA/330v220-2/online/image/2018/0907/7794699036_un-bizutage-d-etudiants-de-premiere-annee-illustration.jpg