1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Beaucoup de féministes ne sont pas hargneuses", affirme la journaliste Mymy Haegel
2 min de lecture

"Beaucoup de féministes ne sont pas hargneuses", affirme la journaliste Mymy Haegel

INVITÉE RTL - La journaliste, rédactrice en chef du site madmoizelle.com, présente sa vision du féminisme dans la vie quotidienne.

Mymy Haegel, rédactrice en chef de madmoizelle.com
Mymy Haegel, rédactrice en chef de madmoizelle.com
Crédit : RTL
Égalité : "Beaucoup de féministes ne sont pas hargneuses", déclare Mymy Haegel sur RTL
07:08
Thomas Sotto

La journaliste Mymy Haegel publie Ils vécurent heureux - Guide de survie d'une féministe en couple hétéro, un guide de survie pour envisager le féminisme et la lutte contre les stéréotypes dans le quotidien et l'intimité. 

"Je suis moi-même une féministe hétérosexuelle, ce qui est le cas de beaucoup de femmes autour de moi. J'ai fini par constater qu'il y avait souvent une disparité", explique-t-elle, en évoquant, d'un côté, la prise de conscience "des normes genrées et des stéréotypes sexistes qui continue à exister" et de l'autre le comportement dans la vie intime. "On se dit : 'C'est fou d'avoir toutes ces opinions et de ramasser les chaussettes de son mec'", explique-t-elle.
Interrogée sur le cas d'Alice Coffin, militante féministe parfois jugée trop radicale, Mymy Haegel considère "qu'il y a plein de féminismes différents, qui ont leur place, à la fois les plus engagés et un féminisme, que j'essaie de porter à mon échelle, plus accessible". "J'ai cette chance de ne pas être en colère, ajoute-t-elle. Je suis révoltée par les inégalités, mais je choisis plutôt d'aller vers le positif".

C'est aussi dans l'égalité de faire le premier pas en tant que femme

Mymy Haegel, journaliste, sur RTL

En pratique, "je ne refuse pas qu'on me tienne la porte, mais c'est aussi dans l'égalité de faire le premier pas en tant que femme", explique la journaliste, de se débarrasser de toutes ces mécaniques qu'on a intégrées, alors qu'il est possible de faire autrement". Mariage, vie commune, argent, toutes ses questions au sein du couple doivent être, selon la rédactrice en chef de madmoizelle.com, nourries d'une vision au travers d'un prisme d'égalité entre les genres.

À nouveau interrogée sur son rapport aux hommes, Mymy Haegel explique ne pas le définir "en termes de confrontation". "Beaucoup de féministes sont peu hargneuses, assure-t-elle. Et peut-être que celles qui le sont ont des raisons de l'être".

À lire aussi

"Je pense que c'est le cas de beaucoup de féministes, ajoute-t-elle. Je dirai aux hommes qui ont peur des féministes 'énervées' d'essayer de comprendre d'où vient cette colère et que ce qu'on essaye d'atteindre, c'est l'égalité, pas une sorte de suprématie. Il y a des gens pour qui la démarche ne va pas fonctionner, il faut une pluralité de féminisme pour que tout le monde s'y retrouve. C'est possible d'être un homme féministe, engagé pour l'égalité. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/