2 min de lecture Agriculture

Baie du Mont-Saint-Michel : le boom des naissances des agneaux de pré-salé

REPORTAGE - Comme chaque année, c'est la période des naissances des agneaux dans la célèbre Baie du Mont-Saint-Michel.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Baie du Mont-Saint-Michel : le boom des naissances des agneaux de pré-salé Crédit Image : Frédéric Veille | Crédit Média : Frédéric Veille | Durée : | Date : La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Dans sa bergerie située à Roz-sur-Couesnon, en Ille-et-Vilaine, Yannick Frain ne compte pas ses heures depuis une semaine. C’est en effet, après cinq mois de gestation, la période des naissances des agneaux. 600 des 800 brebis du troupeau vont mettre bas jusqu’au 20 janvier environ.
 
"Nous sommes en pleine période d’agnelage et les naissances vont à bon rythme, surtout en période de pleine lune. Certaines brebis n’arrivent pas à mettre bas toutes seules, je suis donc obligé de les aider. Cela se passe beaucoup la nuit, au lever et au coucher du soleil", explique Yannick Frain, qui est par ailleurs président de l'AOP des pré-salés de la baie du Mont-Saint-Michel.
 
"À la naissance l’agneau est tout trempé. Pour qu’il se réchauffe, sa mère le lèche et ensuite on va les mettre tous les deux en case pour qu’elle lui apporte son lait naturel et nous, les soins nécessaires s’il en a besoin. C’est aussi là que nous les baguons à l’oreille pour la traçabilité".

>
La bergerie de Yannick Frain à Roz-sur-Couesnon. Crédit Média : Frédéric Veille / RTL | Date :

Une quarantaine de naissances par jour

Chaque jour ce sont donc une quarantaine d’agneaux qui naissent, des bébés qui font entre 1,5 kg et 1,8 kg, qui ont pour la plupart un pelage noir dû à la race, un pelage qui au fil des mois va changer pour passer au blanc, seule la tête restera noire.

"Ce sont nos futurs agneaux de pré-salé qui iront d’ici un mois sur les célèbres pâturages dans la Baie et qui à Pâques seront vendus aux bouchers avec la certification 'AOP Mont Saint Michel'", poursuit-il.
 
Dès la fin du mois de février, tout le troupeau devrait sortir de la bergerie et rejoindre le millier d’hectares de la Baie du Mont-Saint-Michel. Là, les animaux vont pâturer au moins 70 jours la flore halophile et les herbus recouverts dès lors qu’il y a des grandes marées. C'est cette nourriture qui fait de ces agneaux un mets rare présent sur les plus grandes tables des chefs étoilés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Naissance Mont Saint-Michel
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants