4 min de lecture Baccalauréat

Bac 2019 : découvrez les corrigés de l'épreuve de mathématiques

Les 743.594 candidats ont passé l'épreuve de mathématiques ce vendredi 21 juin. Une épreuve majeure, notamment pour la filière scientifique. Découvrez les corrigés.

Des lycéens passant le bac le 17 juin 2019 (Illustration)
Des lycéens passant le bac le 17 juin 2019 (Illustration) Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

C'est la fin d'une semaine bien chargée pour les lycéens. Ce vendredi 21 juin, les élèves de Terminales des séries générales ont passé l'épreuve de mathématiques. C'est l'avant dernière épreuve de la série ES, alors que les S et L ont encore des épreuves lundi 25 juin. 

Pour la série S, c'est une épreuve de taille. Quatre heures (8h-12h), coefficient 7 ou 9 pour ceux qui ont choisi la spécialité mathématiques. Tous les terminales S ont les mêmes sujets, seul un exercice, noté sur 5 points, change pour les élèves ayant choisi cette spécialité. 

Cette matière compte pour un coefficient 5 pour les élèves de ES, et un coefficient 4 pour les littéraires ayant choisi la spé maths. Les candidats de ES et L ont composé pendant 3 heures.

RTL et digiSchool vous dévoilent les corrigés de chaque épreuve de mathématiques, pour les séries S, ES et L. 

Le corrigé pour les ES et L

À lire aussi
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale. coronavirus
Coronavirus : l'oral du bac de Français est annulé, annonce Jean-Michel Blanquer

Quatre exercices composaient le sujet de mathématiques pour les filières ES et L : un QCM sur les probabilités, la loi uniforme et la probabilité continue, les fonctions logarithmes et de dérivation d’une étude de fonction. Les candidats étaient invités à choisir si les affirmations proposées étaient justes ou erronées, tout en justifiant leur réponse. 

Exercice 1 - QCM
 

Exercice 2 - Les suites
 
L’exercice 2 faisait appel aux connaissances sur les suites et était uniquement pour les candidats de ES n’ayant pas suivi la spécialité et les candidats de L.
1. a. un+1 = 0,96 x un + 22
b. u1 = 310 / u2 = 319,6 soit 320 après arrondi
2. a. N ¿ 0
U ¿ 300
Tant que U = 400
N ¿ N + 1
U ¿ Arrondi (0,96 * U) + 22
b. À la fin de l’algorithme, N vaut 13
3. a. (Vn) est une suite géométrique de raison q = 0,96 et de premier terme v0 = U0 – 550 = 300 – 550=-250.
b. Un = -250 x 0,96n + 550
c. En 2025, U7 = 362
d. On retrouve bien n = 13.

Le deuxième exercice est remplacé par un exercice sur les graphes probabilistes. Le troisième exercice portait sur les probabilités continues, la loi normale  la loi binomiale, et l’échantillonnage. Une étude de fonctions exponentielles et un exercice sur les intégrales étaient demandées.

Téléchargez les sujets des exercices et la correction de l’épreuve commune grâce à digiSchool. Pour nos spécialistes Mathématiques, vous pouvez également télécharger gratuitement le sujet et le corrigé de l’exercice de spécialité.

Le corrigé pour les S

Le sujet de mathématiques pour les Terminales S est décomposé de 4 exercices indépendants. Le premier d’entre eux, commun à tous les candidats, est un exercice sur les notions de fonctions et intégrales. Les candidats étaient invités à répondre à une série de question.

Exercice 1 : 

Partie A 
1.a. La limite de f(x) en +8 est -8
b. On a f’(x) < 0 pour x appartient à R, donc f(x) est strictement décroissante sur R+.

c. D’après le théorème de la bijection, l’équation possède une unique solution ¿ sur l’intervalle [0;+8[  

2. On a donc f(-¿) = f(¿) = 0, la fonction f admet donc deux solutions exactement à l’équation f(x) = 0

Partie B 
1. La hauteur est donc de 2,5m car f(0) = 5/2
2. a. Image 1
b. Image 2 

Partie C
1. Image 3

Exercice 2 : 

Partie 1
1. a. La durée moyenne d’une partie de type A est de 17 min
b. Le maximum de la courbe est à 17min aussi.
2. La probabilité qu’une partie soit inférieure à 20 minutes est de 76,5%. 

Partie 2
1. a. Image 4
b. an+1 = 05an + 0,3
2. a. Étape 1 : Initialisation, pour n=0 on a : a0 = 0,5 donc P(0) est vraie
Etape 2 : Hérédité, on suppose que P(n) est vrai pour un n fixé quelconque montrons que P(n+1) est vraie, c’est-à-dire que an+1 est compris entre 0 et 0,6
Etape 3 : Conclusion, Puisque P(0) est vraie et que la propriété est héréditaire, par principe de récurrence nous pouvons conclure que P(n) est vraie
b. (an) est bien croissante car an+1 - an = 0
c. La suite est croissante et majorée donc elle est convergente et sa limite se trouve en 0,6
3. a. un est géométrique de raison 0,5 et de premier terme u0= a - 0,6
b. an = un + 0,6 = (a - 0,6) x 0,5n + 0,6
c. La limite de an en La limite ne dépend pas de la valeur de a
d. Au bout d’un certain nombre de parties assez grand le joueur à 60% de chance de jouer à une partie de type A c’est donc la publicité avant cette partie qui sera la plus regardée.

L’exercice 3 est un QCM commun à tous les candidats. Le dernier exercice, pour les candidats n’ayant pas suivi l’enseignement de spécialité portait sur les notions d’espace. Pour ceux ayant fait le choix des Mathématiques en spécialité pour la Terminale S, c’est un exercice sur les suites, les matrices et l’arithmétique.
 

Téléchargez les sujets des exercices et la correction de l’épreuve commune grâce à digiSchool. Pour nos spécialistes Mathématiques, vous pouvez également télécharger gratuitement le sujet et le corrigé de l’exercice de spécialité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Sciences Candidat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants