7 min de lecture Baccalauréat

Bac 2018 : les corrigés de philosophie pour les séries L, ES, S et STMG

Les épreuves du baccalauréat ont début ce lundi 18 juin. Découvrez l'intégralité des corrigés de l'épreuve de philosophie pour les séries générales.

Des lycéens planchent sur une épreuve du baccalauréat (illustration)
Des lycéens planchent sur une épreuve du baccalauréat (illustration) Crédit : WITT/SIPA
Marie Sasin
Marie Sasin
Journaliste

Ce sont 753.148 candidats qui passent le bac cette année. Parmi eux, la moitié des candidats passe un bac général. Les épreuves ont débuté ce matin à 8 heures, avec la traditionnelle épreuve de philosophie. Les lycéens ont le choix entre deux types d'exercices : la dissertation ou l'explication de texte.

Avant d'enchaîner avec l'épreuve d'histoire-géographie demain matin de 8 heures à midi, voici les corrigés de l'épreuve de philo. Voici la correction de l’épreuve de philosophie en série L

RTL et digiSchool vous proposent gratuitement une correction de l’épreuve de Philosophie du Bac 2018.  Réalisé par un professeur de l'Éducation nationale, ce corrigé explicite les réponses attendues pour chacun des sujets qu’il était possible de choisir.

Série L

1er sujet : La culture nous rend-elle plus humain ?
Le premier sujet concernait la séquence culture du programme de Terminale L. Il était question de savoir si la culture améliore l’humain en le rendant plus humain. Il faut se demander à quels niveaux la culture influence l’humain. La culture en tant qu’ensemble de connaissances, valeurs, rites communs à un peuple est un outil développé par l’être humain dans un but social. Les candidats étaient invités à définir la nature humaine et à écrire que la culture permet de les rapprocher de leur but ultime l’épanouissement. Cependant, il fallait nuancer l’influence positive de la culture en parlant entre autres de la corruption de la nature humaine par les normes culturelles de la société.

À lire aussi
Un jeune homme passe le baccalauréat, le 17 juin 2019 rentrée scolaire
Les infos du 12h30 - Baccalauréat : ce qui va changer dès cette rentrée au lycée

Pour obtenir la correction intégrale du premier sujet faites confiance à digiSchool et cliquez ici.

2e sujet : peut-on renoncer à la vérité ?
Le deuxième sujet avait trait à la séquence sur la raison et le réel. Il s’agissait dans un premier temps de définir la notion de vérité en rappelant que celle-ci est mouvante. Or, chercher la vérité permet de s’élever en se détachant des préoccupations matérielles et des tromperies. Peut-on renoncer à cet exercice de l’esprit si la vérité n’est pas absolue ? En adoptant une démarche sceptique on s’aperçoit que malgré la pluralité de vérités, on peut atteindre la vérité de l’âme.

Le corrigé du deuxième sujet est disponible dès maintenant en intégralité.


3e sujet : Extrait de Le Monde comme volonté et comme représentation, de Schopenhauer publié en 1818
Il fallait relever du texte que vouloir à tous prix se mettre en avant amène à donner une image différent de qui on est. Egalement, on risque d’agir d’une façon différente de l’habitude en voulant rivaliser et obtenir la reconnaissance des autres. L’image de soi ne correspond pas au réel à partir du moment où l’on se laisse guider par ses souhaits ou ses craintes...

La correction du commentaire est accessible ici

Série ES

1er sujet : Toute vérité est-elle définitive ?
Pour bien traiter le premier sujet de dissertation de philosophie "Toute vérité est-elle définitive ?", il convenait de distinguer vérité et réalité. Il était également pertinent de faire la différence entre vérités formelles et vérités matérielles. Pour bâtir une bonne problématique, les bacheliers devaient prendre en compte le caractère fluant, changeant de toute l'expérience humaine et citer des exemples scientifiques qui prouvent que les vérités les plus répandues ou les mieux fondées se succèdent au fil de l’Histoire (exemple de la physique d'Einstein qui a succédé à la physique de Newton).

Pour obtenir la correction intégrale du premier sujet faites confiance à digiSchool et cliquez ici.

2e sujet : Peut-on être insensible à l’art ?
Le second sujet de dissertation de philosophie "Peut-on être insensible à l’art" nécessitait tout d’abord de définir ce qu’est être insensible (ne pas être concerné, ne ressentir ni plaisir ni douleur, ni crainte ni joie, ni désir.) Les élèves pouvaient rapprocher le terme "insensible" à "indifférent". Il était ensuite pertinent de dire que l'art semble être le propre de l'homme. La problématique pouvait donc s’articuler autour de "Peut-on alors imaginer qu'un homme reste insensible à ce qui lui est propre : la création ?"

Le corrigé du deuxième sujet est disponible dès maintenant ici

3e sujet : explication de un texte extrait de l’oeuvre d’Emile Durkheim Les Formes élémentaires de la vie religieuse. 
Le texte de Durkheim proposé cette année aux élèves de ES concerne le rapport à autrui et, plus particulièrement, l'influence que peut avoir autrui sur nous du fait de son autorité. Le problème que se pose ici Durkheim est de savoir comment certains individus exercent-ils ?

La correction du commentaire est accessible ici

Série S

1er sujet : Le désir est-il la marque de notre imperfection ?La première question sur laquelle les élèves pouvaient disserter était en lien avec la séquence du programme consacrée au désir. Si le désir est défini comme un ensemble de pulsions et d’envies irréfléchies cela prouve l’imperfection de la nature humaine. En effet, pourquoi désirer si l’on possède déjà tout ? Cependant, cette insatiabilité permanente peut être perçue comme la recherche d’un idéal, ce qui démontrerait la perfectibilité de l’être humain.

Pour obtenir la correction intégrale du premier sujet faites confiance à digiSchool et cliquez ici.


2e sujet : Éprouver l’injustice, est-ce nécessaire pour savoir ce qui est juste ?
Le deuxième sujet était en rapport avec la séquence sur la politique. Faire l’expérience de la justice permet de tirer des principes nécessaires à la construction d’une société. Seulement, en lui-même le principe de justice continue à échapper aux Hommes, le saisir dans son essence n’est pas aisé...

Le corrigé du deuxième sujet est disponible dès maintenant en cliquant ici

3e sujet : Extrait de Système de logique, du philosophe britannique Mill, paru en 1943.
Le texte était lié à la séquence du programme sur la raison et le réel. On y apprend que les phénomènes naturels sont définis par des lois fixes, qu’ils ne sont pas dûs au hasard. Mill écrit dans un premier temps qu’ils sont rationnels donc compréhensibles et prédictibles. Il va les opposer aux phénomènes sociaux, si nombreux qu’ils outrepassent la compréhension humaine. Il y a une infinités de points de vue à prendre en considération...

La correction du commentaire est accessible ici

Série STMG

1er sujet : L’expérience peut-elle être trompeuse ?
Ce sujet classique sur la notion d’"expérience", au programme de Philosophie de Terminale STMG. Après avoir analysé le sujet et identifié les notions du programme abordées, voici une des problématiques qui pouvaient se dégager : l’expérience permet-elle la connaissance ?
 
Dans un premier temps, il fallait démontrer que l’expérience est source d’opinion et s’oppose à la connaissance grâce notamment aux théories platoniciennes de l’allégorie de la caverne ou de la ligne épistémologique. Dans un second temps, toutes les connaissances sont le fruit de l’expérience en citant les théories empiristes de Locke et Hume qui considèrent l’expérience comme nécessaire à la connaissance. Pour terminer, l’expérience doit être dirigée pour arriver à la connaissance comme le préconise Kant dans Critique de la raison pure ou encore Karl Popper dans Conjectures et réfutations.
L’expérience ordinaire apparaît alors comme trompeuse. Mais toutefois, la connaissance ne peut se détacher d’un rapport au monde.
 
Pour obtenir la correction intégrale du premier sujet, faites confiance à digiSchool et cliquez ici. 

2e sujet : Peut-on maîtriser le développement technique ?

Sujet pouvant être considéré d’actualité et classique, voici une problématique possible : Quelles valeurs peuvent guider cette maîtrise du progrès technique ? Qu’est ce qui fonde la critique et la régulation de la technique ? Deux dimensions étaient à identifier dans ce sujet : scientifique et morale.
 
En premier axe, les étudiants de Terminales STMG pouvaient parler des bénéfices du développement de la technique en citant notamment Hannard Arent qui dit que le progrès technique est le propre de l’homme. Le deuxième axe devait quant à lui, traiter des dangers de la technique que ce soit physiques, économiques, écologiques ou encore éthiques. Il fallait également parler de Marx et du rapport d’aliénation entre liberté et technique. La réflexion devait se terminer par la technique “raisonnée”, créer une technique moderne qui n’est pas seulement un instrument mais responsable.
 
Pour voir la correction complète du deuxième sujet cliquez ici.

3e sujet : Commentaire de texte
Le texte de Montesquieu abordait la démocratie en allant à l’encontre des idées reçues sur le sujet. La liberté politique, c’est-à-dire la capacité des citoyens à faire des choix, est limitée par les règles établies pour le bon fonctionnement de la société. La démocratie serait en danger si chacun usait de sa liberté de choix sans respecter ces règles. Suivre ses désirs peut par exemple mener à la guerre. Contraindre les volontés individuelles permet quand même aux citoyens d’augmenter leur liberté...
 

Retrouvez tout ce qu’il fallait retenir du texte en découvrant le corrigé intégral du troisième sujet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Examens Philosophie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793793675
Bac 2018 : les corrigés de philosophie pour les séries L, ES, S et STMG
Bac 2018 : les corrigés de philosophie pour les séries L, ES, S et STMG
Les épreuves du baccalauréat ont début ce lundi 18 juin. Découvrez l'intégralité des corrigés de l'épreuve de philosophie pour les séries générales.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/bac-2018-les-corriges-de-philosophie-pour-les-series-l-es-s-7793793675
2018-06-18 12:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_W3QhK4LZeDuahXEcY7lTw/330v220-2/online/image/2018/0616/7793780379_des-lyceens-planchent-sur-une-epreuve-du-baccalaureat-illustration.jpg