1 min de lecture Environnement

Australie : des plantes rares détruites par erreur par les douanes

Ces plantes datant du XVIIIe siècle étaient parties de France, et ont été incinérées à la frontière australienne.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
Australie : des plantes rares détruites par erreur par les douanes Crédit Image : AFP / Archives | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Il s'agissait d'espèces rares de marguerites australiennes qui avaient été cueillies là-bas en 1793 par un botaniste français. Il le avait rapportées à Paris, et elles dormaient dans un herbier depuis deux siècles au Muséum d'histoire naturelle. Récemment, des chercheurs australiens qui travaillent sur la réintroduction d'espèces disparues ont appelé le Muséum  pour lui demander de leur envoyer par la Poste des plantes, pour les observer. C'est une pratique tout a faire courante : les scientifiques du monde entier s’échangent volontiers, se prêtent leurs collections.

Donc l'herbier a été mis dans un joli paquet. Quand il est arrivé à l’aéroport en Australie, les douaniers l'ont envoyé à l’incinérateur. Ils ont vu écrit sur le paquet qu'il 'agissait de plantes. Qu'un pays cherche à se protéger des espèces invasives et détruise des graine ou des fleurs vivantes, d'accord. Mais des herbes sèches depuis deux siècles !

Plus de prêt à l'Australie !

Le Muséum d'histoire naturelle est comment dire "fâché". Lui qui envoie chaque année un bon millier de colis dans le monde sera à l'avenir peut-être un peu plus méfiant. La solution, c'est Internet. La collection du Muséum français est incroyable, C'est un herbier géant. Il compte 8 millions de végétaux qui viennent tous d’être numérisés, et qui sont donc désormais consultables à distance.

À lire aussi
Le cadavre d'un Fou de Bassan mazouté retrouvé sur la plage de Lège-Cap-Ferret, en 2003. (illustration) pollution
"Grande America" : deux oiseaux mazoutés retrouvés sur des plages du Sud-Ouest

Parfois, les chercheurs veulent allez plus loin, faire des analyses génétiques. Le Muséum continuera à prêter ses planches. Sauf aux Australiens. Il a décidé pour l'instant de ne plus rien envoyer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Australie France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788538004
Australie : des plantes rares détruites par erreur par les douanes
Australie : des plantes rares détruites par erreur par les douanes
Ces plantes datant du XVIIIe siècle étaient parties de France, et ont été incinérées à la frontière australienne.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/australie-des-plantes-rares-detruites-par-erreur-par-les-douanes-7788538004
2017-05-15 07:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TFdC6xOfoDlMqJ8rqOY4Ww/330v220-2/online/image/2017/0515/7788538088_un-herbarium-illustration.jpg