1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Attentats en France : le "héros" Lassana Bathily naturalisé français
2 min de lecture

VIDÉO - Attentats en France : le "héros" Lassana Bathily naturalisé français

VIDÉO - Le "héros" du supermarché casher qui avait aidé les otages à se cacher a été naturalisé lors d'une cérémonie officielle.

La rédaction numérique de RTL & AFP

L'employé du supermarché casher attaqué à Paris, Lassana Bathily, qui a contribué à sauver il y a une semaine des otages du jihadiste Amédy Coulibaly, a été naturalisé français mardi soir au cours d'une cérémonie au ministère de l'Intérieur.

Le jeune homme de 24 ans, chemise blanche et costume sombre, s'est vu remettre la nationalité française par Manuel Valls, qui lui a souhaité la "bienvenue" et a salué son "acte de bravoure".

"Nous donnons ce soir l'une des plus belles images de notre pays", a jugé le Premier ministre. Il est devenu "le symbole d'un islam de paix et de tolérance", a estimé pour sa part le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

J'ai tout de suite pensé à Charlie Hebdo

Lassana Bathily

Le 9 janvier, peu avant 13 heures, Lassana Bathily, salarié de l'épicerie casher, se trouve au sous-sol lorsqu'il entend claquer des coups de feu dans le magasin.

"J'ai tout de suite pensé à Charlie Hebdo", témoignera par la suite Lassana Bathily auprès de l'AFP. Deux jours auparavant, le 7 janvier, Chérif et Saïd Kouachi, deux frères, avaient ouvert le feu au siège de l'hebdomadaire satirique, tuant 12 personnes.

À lire aussi

Dans le supermarché, l'assaillant, Amédy Coulibaly, délinquant devenu islamiste radical et agissant en coordination avec les frères Kouachi, a ouvert le feu avec une kalachnikov sur les employés et les clients, à quelques heures du shabbat. 23 personnes se trouvent à l'intérieur. Quatre seront tuées par le preneur d'otages.

Des otages, dont un bébé, empruntent alors un escalier où Lassana Bathily leur ouvre la porte de la chambre froide pour les y cacher et, a-t-il expliqué, débranche le système de réfrigération.

Ensuite, il emprunte le monte-charge pour s'enfuir : trente minutes après le début de l'attaque, il est dehors, auprès de la police, à qui il apporte son aide.

Mon coeur a parlé et m'a fait agir

Lassana Bathily

Lassana Bathily a joué "un rôle primordial" en apportant des renseignements sur "l'intérieur de la supérette", "en particulier sur les issues", et "en décrivant les otages et le preneur d'otages", a estimé le patron du Raid, Jean-Michel Fauvergue, mardi sur BFMTV.

Coulibaly a été tué dans l'assaut des forces de l'ordre, presque en même temps que les frères Kouachi qui s'étaient eux retranchés dans une imprimerie de la banlieue parisienne.

"Les gens me prennent comme un héros, mais je ne suis pas un héros", a commenté Lassana Bathily après avoir reçu son passeport français. "Mon coeur a parlé et m'a fait agir", a-t-il poursuivi, assurant qu'il n'y avait "pas de questions de communauté".


Le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) a par ailleurs décidé de remettre le 23 février prochain, à l'occasion de son dîner annuel et en présence de François Hollande, le Prix du CRIF à Lassana Bathily.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/