2 min de lecture Attentats en France

Attentats en France : le beau-frère de Cherif Kouachi intercepté à la frontière turque

Mourad Hamyd, fiché S, aurait tenté de se rendre en Irak ou en Syrie, pour grossir les rangs de l'État islamique. Il serait actuellement dans un centre de rétention en Bulgarie.

Les théories du complot fleurissent après l'attaque contre "Charlie Hebdo"
Les théories du complot fleurissent après l'attaque contre "Charlie Hebdo" Crédit : ANNE GELBARD / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Son nom a fait couler beaucoup d'encre. Alors que la traque des frère Kouachi, responsables de l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, tient toute la France en haleine, le nom de Mourad Hamyd apparaît dans la presse et sur les réseaux sociaux. Est accolé à son patronyme les termes de "complice", "troisième homme" ou "chauffeur du trio". Lorsque des camarades le préviennent, le lycéen de 20 ans se rend au commissariat, accompagné de son père, pour s'expliquer. 

Après s'être aisément disculpé, Mourad Hamyd fera part de toute sa colère. "On a jeté en pâture mon nom sans vérifications, en me mêlant à ces crimes barbares. J'espère que cela n'entachera pas mon avenir. Je n'ai rien à voir avec cette histoire, je suis un lycéen normal qui vit tranquillement avec ses parents. Je veux que mon nom soit lavé", cingle-t-il le 10 janvier 2015 devant un parterre de journalistes à Charleville-Mézières (Ardennes).

Un ado "comme les autres"

L'opinion retiendra que le seul tort du jeune homme est d'avoir partagé un lien familial des plus ténus avec Cherif Kouachi. Le terroriste a en effet épousé Izzana en 2008, la sœur de Mourad Hamyd. La presse se désintéresse du lycéen, le buzz sur les réseaux sociaux s'éteint. Jusqu'au 25 juillet 2016. Le Journal du dimanche affirme que sa famille est sans nouvelle du jeune homme et redoute un départ en Irak ou en Syrie. L'individu étant fiché S, l'affaire est prise au sérieux. 

Le couperet tombe trois jours plus tard : Mourad Hamyd aurait été intercepté par les autorités turques et placé dans un centre de rétention en Bulgarie, toujours selon le quotidien. Ont été retrouvés dans son sac l'attirail du jihadiste : des bottes épaisses, un uniforme et des gants. Le parquet antiterroriste de Paris a ouvert une enquête préliminaire en vue de délivrer un mandat d'arrêt européen à son encontre. 

À lire aussi
Riss, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo Attentats en France
"Charlie Hebdo" : Riss "trahi" par les "collabos qui s'accommodent d'une idéologie totalitaire"

Selon les informations du JDD, le jeune homme aurait voyagé seul et en train, afin d'éviter les contrôles poussés qui ont cours dans les aéroports, via la Hongrie, la Serbie et la Bulgarie. Contactée par le journal, l'avocate du Mourad Hamyd s'est dite surprise. Si elle n'a plus eu de contact depuis 2015 avec son client, elle dépeint un ado "comme les autres, calme, réservé et poli"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Daesh Turquie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants