1 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : la France cible plusieurs migrants passés par la Grèce

REPLAY - Les enquêteurs se concentrent désormais sur un passeport syrien appartenant à un migrant enregistré en Grèce retrouvé près du corps d'un terroriste au Stade de France.

une-fusillade-a-eclate-sur-les-champs-elysees-le-20-avril-2017 Édition spéciale - Attentats à Paris La rédaction de RTL
>
Attentats à Paris : la France cible plusieurs migrants passés par la Grèce Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : Alexia Kefalas | Durée : | Date : La page de l'émission
Alexia Kefalas et Marie-Pierre Haddad

Alors que les Français pleurent les victimes des attaques terroristes qui ont causé la mort de 129 personnes et blessé 352 autres, l'enquête progresse. Un passeport syrien a été retrouvé près du corps du kamikaze du Stade de France. Il appartenait à un migrant enregistré en Grèce, selon les services secrets grecs.

D'après quelques recherches, des Grecs retrouvent sur leurs bases les traces de ce migrant et dévoilent aussitôt son parcours. Le 3 octobre dernier, il arrive sur l'île de Léros par embarcation de fortune avec d'autres migrants. 

Après un bref entretien, la police a prélevé ses empreintes, selon la procédure européenne. 24 heures plus tard, il rejoint Athènes. Selon les estimations de la police, il traverse la route des Balkans pour arriver jusqu'en France. Le samedi 14 novembre en début de soirée, la police grecque a transmise les empreintes à Paris et continuent d'enquêter sur deux autres personnes dont l'un serait aussi passé par la Grèce et aurait peut-être un lien direct avec les attentats de Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme Attentats
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants