2 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : Abdelhamid Abaaoud aurait promis "d'autres" attentats "encore pires"

Selon "Valeurs Actuelles", un témoin a révélé que le terroriste a contacté sa cousine Hasna à peine 48 heures après les attaques.

Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats de Paris
Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats de Paris Crédit : DABIQ / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Cécile De Sèze

Encore beaucoup de questions autour des acteurs des attentats de Paris se posent. Notamment autour du planificateur des attaques tué dans l'assaut à Saint-Denis, Abdelhamid Abaaoud. Un témoignage vient apporter des réponses inquiétantes mais aussi encore plus de zones d'ombre. Un discours glaçant du témoin qui a permis de localiser l'appartement de Saint-Denis, dans lequel s'étaient retranchés Abdelhamid Abaaoud et d'autres kamikazes, a été dévoilé par Valeurs Actuelles. Il raconte la discussion à laquelle il a assisté. 

D'autres attaques planifiées

C'est près d'un buisson à Aubervilliers que le planificateur présumé des attentats à Paris du 13 novembre dernier a raconté à sa cousine Hasna Ait Boulahcen - qui fait partie des terroristes morts après l'assaut des forces de l'ordre-, comment il était entré en Europe. Il expliquait ainsi être arrivé parmi des migrants en septembre. Cependant, les enquêteurs n'ont pas encore confirmé cette information. Les raisons de son retour : il devait vérifier la mise en place de ses hommes et être certains qu'ils passeraient à l'acte, toujours selon le témoignage. Il aurait ajouté : "La France, zéro", et cela, 48 heures après les attaques.
Autre fait inquiétant, la promesse qu'il y aura "d'autres" attentats "encore pires dans les quartiers proches des juifs" et que "des diversions dans les transports et les écoles" étaient prévues pour mener à bien leur tâche. Ce plan aurait pu être mis à exécution grâce à "d'autres frères déjà en place". 

Une conversation téléphonique avec Salah Abdeslam

Ce témoin explique qu'Abdelhamid Abaaoud ne semblait pas gêné par la présence de musulmans parmi les victimes. Il les aurait qualifiés de "dégâts collatéraux". Le terroriste a aussi profité de la rencontre avec sa cousine pour lui demander 5.000 euros, deux costumes et deux paires de chaussures "histoire de passer bien". L'objectif était de perpétrer un attentat au sein du centre commercial de La Défense. "Nous sommes partout", a-t-il confié.
Autre élément troublant : en pleine conversation avec Hasna Ait Boulahcen, Abdelhamid Abaaoud aurait reçu un appel de Salah Abdeslam, l'un des membres du commando des terrasses, actuellement recherché par les autorités. Ce dernier lui aurait affirmé être en sécurité, en Syrie, explique Valeurs Actuelles et Europe 1. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Terrorisme Jihad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780662484
Attentats à Paris : Abdelhamid Abaaoud aurait promis "d'autres" attentats "encore pires"
Attentats à Paris : Abdelhamid Abaaoud aurait promis "d'autres" attentats "encore pires"
Selon "Valeurs Actuelles", un témoin a révélé que le terroriste a contacté sa cousine Hasna à peine 48 heures après les attaques.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/attentats-a-paris-abdelhamid-abaaoud-a-t-il-parle-avec-salah-abdeslam-48-heures-apres-les-attaques-7780662484
2015-11-27 16:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kevTUBCXmCX3yEvLRci3ng/330v220-2/online/image/2015/1118/7780549946_abdelhamid-abaaoud-cerveau-presume-des-attentats-de-paris.jpg