4 min de lecture Pôle emploi

Assemblée Nationale : quand d'anciens députés pointent au chômage

REPLAY - Depuis les élections législatives de juin dernier certains députés qui n'ont pas été réélus sont au chômage. Ils évoquent une situation compliquée, dont ils n'osent pas forcément se plaindre.

Amandine Begot La Revue de Presse La rédaction de RTL
>
Assemblée Nationale : d'anciens députés pointent au chômage Crédit Image : CHAMUSSY/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff Journaliste RTL

On tourne des pages ce vendredi 29 décembre dans la presse, ce qui est assez normal mais pas toujours facile, notamment pour les politiques balayés par la lame de fond Emmanuel Macron.

"Anciens ministres et députés à Pôle Emploi", titre Le Figaro. La "maudite" courbe du chômage aura fini par les rattraper et certains se retrouvent forts démunis alors que l'hiver est venu, même s'ils n'ont pas chanté tout l'été, comme l'explique le quotidien

Les parlementaires virés de l'hémicycle ont certes une soupape de sécurité, une allocation versée par l'assemblée pendant 6 mois, qui s'arrête donc le 1er janvier, mais tous n'y ont pas droit.

À lire aussi
Logo Pôle Emploi (illustration) société
Pôle Emploi va proposer des formations de "savoir-être" en entreprise

L'ancienne députée PS des Yvelines Françoise Descamps-Crosnier a été écartée alors qu'elle avait l'âge de la retraite : "Je me suis donc inscrite à Pôle Emploi, raconte-t-elle. Le conseiller ne savait pas bien quoi faire pour m'aider. J'ai vécu sans sérénité avec ma seule retraite de députée, 1.400 € par mois". 

Il y en a qui frisent la dépression, qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts

Christophe Cavard
Partager la citation

"C'est violent", dit un autre ancien élu, Christophe Cavard : "Il y en a qui frisent la dépression, qui n'arrivent plus à joindre les deux bouts. Mais ça, on ne peut se le dire qu'entre nous. On est vus comme des nantis".

"Dans le populisme ambiant, pas le droit de se plaindre, on est obligés de rester silencieux. On ne peut pas dire qu'on galère", soupire un ancien ministre de François Hollande qui préfère rester anonyme. 

On en oublierait presque les récents émois de cette parlementaire En Marche, en souffrance, obligée de "manger des pâtes" parce que son salaire de députée est bien inférieur à ce qu'elle touchait dans le privé.

Le Figaro nous apprend que Myriam El-Khomri a rebondi et a monté une boîte de conseil aux entreprises. Un autre battu, Pascal Cherki, a mis du temps à digérer : "Je n'avais jamais perdu une élection depuis que je me suis présenté comme délégué de classe", dit celui qui écrit un livre.

Le fabuleux destin de George Weah

Georges Weah, lui, a gagné. L'ancien footballeur a remporté la présidentielle au Liberia, petit pays d'Afrique de l'Ouest ravagé par des années de guerre civile. L'Équipe revient sur ces années où Weah, footballeur au PSG, ne pensait déjà qu'à son pays, lui qui est né dans un bidonville de Monrovia.

"Quand il partait au Liberia jouer en sélection, raconte Michel Denisot, il demandait à Nike de remplir l'avion d'équipements de foot pour les gamins là-bas". 

George Weah en campagne pour l'élection présidentielle au Liberia, à Monrovia le 8 octobre 2017
George Weah en campagne pour l'élection présidentielle au Liberia, à Monrovia le 8 octobre 2017 Crédit : ISSOUF SANOGO / AFP

C'est lui qui faisait vivre l'ambassade du Liberia à Paris. "Il n'y avait ni table, ni chaise, se souvient Oumar Dieng, qui jouait à ses côtés au PSG. Il payait l'eau, l'électricité, les ordinateurs, les salaires des fonctionnaires et il faisait même leurs courses car il y avait une petite cuisine".

Il faisait aussi vivre l'équipe nationale du Liberia, alors en pleine guerre, car "pour lui seul le sport pouvait régler le problème de son pays". Le Parisien note que Weah va évoluer "sur un terrain où tous les tacles sont permis". Son fils, Thimoty joue au PSG chez les moins de 19 ans.

Duel sur fond de champagne

Le descendant des champagnes Cazanove est furieux de voir que la marque a fait alliance avec Clara Morgane, ancienne actrice de films pornographiques, avec une cuvée spéciale, une bouteille rose et une jarretière noire. "Mes ancêtres sont en train de pleurer", disait sur RTL le comte Loïc Chiroussot de Bigault de Cazanove. 

Et le bras de fer se poursuit dans L'Union, qui nous apprend ce vendredi 29 décembre que Clara Morgane a répondu sur un réseau social: "Ce Monsieur Chiroussot, l'arrière-petit neveu, aurait dû se poser la question de la volonté de ses ancêtres avant de vendre leur nom. J’imagine que sa petite colère l’a empêché de goûter à notre délicieux nectar. Je propose de lui faire parvenir une bouteille afin qu’il puisse passer un bon moment d’émotion libératrice". 

Le comte en a visiblement avalé sa lavallière : "Je ne veux pas de sa bouteille, c’est une honte de me proposer ça. On me fait passer pour un guignol. Je rappelle que ma famille a été anoblie par Saint-Louis lui-même »

Le jour où Robert O'Neill a tué Ben Laden

Un fait d'armes historique est à lire dans Le Figaro, le récit fascinant de l'homme qui a tué Oussama Ben Laden une nuit de mai 2011, dans sa planque à Abbottabad au Pakistan.

Robert O'Neill, du corps d'élite des Navy Seals, longtemps anonyme, a écrit ses mémoires qui viennent d'être publiés en France. "Le truc m'a rattrapé dans l'hélicoptère du retour", dans lequel personne ne parle autour du corps de Ben Laden

Son voisin demande qui a tiré. "C'est moi", répond Robert O'Neill. "Au nom de ma famille merci", réplique le soldat originaire de Manhattan. "Nous pensions vraiment ne pas en revenir. Nous disposions d'hélicoptères furtifs, dont nous ne connaissions pas la technologie, nous ne savions pas si les Pakistanais auraient des défenses aériennes sophistiquées, ou assez de carburant pour rentrer", écrit Robert O'Neill.

Depuis, il a quitté les Navy Seals et lancé sa fondation, qui se consacre à la reconversion des soldats d'élite. Comme quoi, on ne tourne jamais vraiment la page.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pôle emploi Chômage Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791621886
Assemblée Nationale : quand d'anciens députés pointent au chômage
Assemblée Nationale : quand d'anciens députés pointent au chômage
REPLAY - Depuis les élections législatives de juin dernier certains députés qui n'ont pas été réélus sont au chômage. Ils évoquent une situation compliquée, dont ils n'osent pas forcément se plaindre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/assemblee-nationale-d-anciens-deputes-pointent-au-chomage-7791621886
2017-12-29 11:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/h8Gi1fanSy2YrHZPPcwOlg/330v220-2/online/image/2017/1201/7791222940_l-assemblee-nationale-image-d-illustration.jpg