1 min de lecture Pesticides

Arrêtés anti-pesticides : la maire de Perray-en-Yvelines déboutée au tribunal

Le tribunal administratif de Versailles a retoqué l'arrêté anti-pesticides de la maire de Perray-en-Yvelines, mais entrouvre une porte pour justifier de futurs arrêtés municipaux.

Un agriculteur épand des pesticides (illustration)
Un agriculteur épand des pesticides (illustration) Crédit : REMY GABALDA / AFP
Raphaël Vantard édité par Ryad Ouslimani

La maire du Perray-en-Yvelines a vu son arrêté anti-pesticides retoqué par le tribunal administratif de Versailles, vendredi 20 septembre. Paulette Deschamps était la deuxième édile de France à comparaître pour un arrêté anti-pesticides, après celui du maire de Langouët, Daniel Cueff. À l’audience, l’avocate de la maire Corinne Lepage avait soulevé le risque immédiat pour les habitants de cette commune des Yvelines. 

Un risque que ne reconnait pas le tribunal administratif de Versailles. Selon l’avocate, "le tribunal administratif de Versailles entrouvre une porte à l’intervention des arrêtés des maires anti-pesticides en suspendant l’arrêté du maire du Perray-en-Yvelines, faute de justification d’un risque à court terme. La carence de la police spéciale de l’État est constatée". 

Cette carence ouvre la voie à de nouveaux arrêtés de maires pouvant justifier localement des risques de l’utilisation du glyphosate sur leur population. C’est le deuxième arrêté anti-pesticides qui est retoqué avec celui de maire de Langouët.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pesticides Glyphosate Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants