2 min de lecture Défense

Armées : le général Lecointre met en garde contre les décisions budgétaires "sauvages"

Le général François Lecointre a mis en garde contre ces coupes budgétaires qui menacent le bon fonctionnement des armées.

François Lecointre, nouveau chef d'état-major des armées, le 5 mars 2013 à Bruxelles
François Lecointre, nouveau chef d'état-major des armées, le 5 mars 2013 à Bruxelles Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Amélie James
Amélie James
et AFP

"Une armée est un gros paquebot, on ne construit pas et on ne reconstruit pas un appareil militaire en deux coups de cuillère à pot". Un mois et demi après sa nomination au poste de chef des armées, le général François Lecointre, a mis en garde, ce mardi 5 septembre, contre les "réflexes de régulation budgétaire sauvages" dans le secteur de la défense.

"Les réflexes de régulation budgétaire sauvages viennent trop souvent, malheureusement, détruire le travail de cohérence qui est effectué dans le cadre de l'élaboration de la loi de programmation militaire et des lois de finances initiales", a ajouté le général Lecointre. Le CEMA a notamment insisté sur la nécessité de maintenir un financement interministériel des opérations extérieures (environ 1,2 milliard d'euros par an) plutôt que de faire porter l'effort sur le seul ministère des Armées. 

Une crise sans précédent

En 2017, les armées vont devoir assumer le surcoût des opérations extérieures, qui s'élève à 850 millions d'euros, jusqu'ici réparti entre les autres ministères au nom de l'effort collectif de défense. Concrètement, leur budget restera en apparence inchangé par rapport à celui voté par le Parlement en 2016. Mais cela fait 850 millions de crédits en moins pour leurs programmes d'équipements. 

En juillet dernier, l'annonce des coupes imposées aux armées en 2017 avait provoqué une crise entre le président Emmanuel Macron et le général Pierre de Villiers. Suite à la polémique, celui qui était jusqu'alors chef d'état-major des armées avait démissionné de ses fonctions. 

"Une tempête dans un verre d'eau"

À lire aussi
Maître Bernard Boulloud défend son client, chirurgien grenoblois accusé par 80 patients justice
Chirurgien suspendu à Grenoble : sa culpabilité n'est pas prouvée, selon son avocat

Dans une interview donnée au Point et publiée jeudi 31 août, le président de la République a déclaré ne "pas avoir de regret" et "assumer totalement" cette crise. "Il y a eu une tempête dans un verre d’eau car les gens ont perdu le sens de ce qu’est la Ve République et de son fonctionnement (…). Les armées ne font pas ce qu’elles veulent, elles ne sont pas auto-pilotées", avait affirmé Emmanuel Macron.

Le chef de l'État s'est engagé à porter l'effort de défense à 2% du produit intérieur brut (PIB) en 2025, soit un budget de 50 milliards d'euros, avec une première hausse conséquente de 1,8 milliard d'euros des crédits en 2018. "Le rythme de cette hausse se poursuivra avec une augmentation de 1,6 milliard d'euros par an pendant toute la durée du quinquennat", a assuré la ministre des Armées Florence Parly à Toulon. 

Une refonte de l'opération Sentinelle

Abondant dans le sens du général Lecointre, elle a évoqué la "possibilité d'ajuster le niveau d'engagement (des armées sur les théâtres extérieurs, ndlr) en fonction de l'évolution de la situation sur le terrain". Une refonte de l'opération Sentinelle sera prochainement présentée, afin de rendre son "mode opératoire" plus "efficace et réactif", a-t-elle ajouté, sans autre précision. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Défense Armée Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789974608
Armées : le général Lecointre met en garde contre les décisions budgétaires "sauvages"
Armées : le général Lecointre met en garde contre les décisions budgétaires "sauvages"
Le général François Lecointre a mis en garde contre ces coupes budgétaires qui menacent le bon fonctionnement des armées.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/armees-le-general-lecointre-met-en-garde-contre-les-decisions-budgetaires-sauvages-7789974608
2017-09-05 23:07:30
https://cdn-media.rtl.fr/cache/luT1RIO6hRQd9os307J_Yw/330v220-2/online/image/2017/0719/7789405550_francois-lecointre-nouveau-chef-d-etat-major-des-armees-le-5-mars-2013-a-bruxelles.jpg