1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Anne Sinclair "dérangée" par "l'assassinat politique" évoqué par François Fillon
1 min de lecture

Anne Sinclair "dérangée" par "l'assassinat politique" évoqué par François Fillon

INVITÉE RTL - Anne Sinclair revient sur les déclarations de François Fillon, qui a annoncé qu'il maintenait sa candidature, malgré sa convocation devant les juges le 15 mars prochain.

Anne Sinclair
Anne Sinclair
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Anne Sinclair "dérangée" par "l'assassinat politique" évoqué par François Fillon
09:59
Anne Sinclair présente son nouveau livre, "Chronique d'une France blessée"
09:58

La France, le monde, le pouvoir, dans les yeux... d'Anne Sinclair. La journaliste publie Chronique d'une France blessée (Grasset). 570 pages qui retracent, au jour le jour, notre histoire contemporaine de l'été 2005 à février 2015. Pour cet ouvrage, Anne Sinclair a rencontré tous les candidats à la présidentielle. Tous sauf un : François Fillon qui a refusé de s'entretenir avec elle. La journée a été mouvementée pour le candidat de la droite et du centre qui, malgré sa convocation devant les juges le 15 mars prochain aux fins de mise en examen, a décidé de maintenir, malgré tout, sa candidature à l'élection présidentielle.

"L'assassinat politique, ça me dérange un peu", explique Anne Sinclair. "Ce qu'on appelle l'assassinat politique, c'est Jean Jaurès, Kennedy ou Anna Politkovskaïa. Ce n'est pas vraiment des problèmes judiciaires", estime la journaliste. "C'est toujours dangereux de politiser à ce point ses ennuis car maintenant on ne pourra plus lui parler d'autre chose".

Dans le livre, Anne Sinclair écrit : "Il y a plusieurs façons de lire les événements de ces presque deux ans, une succession de surprises venues écorcher les tissus nationaux et internationaux où l'aboutissement de constantes qu'on a longtemps ignorées qu'on a refusé de comprendre car elles dérangent notre existence de société protégée". La journaliste estime que pendant longtemps, on a fermé les yeux devant ces signes.

"Ce qui sous-tend le livre c'est une interrogation : est-ce que ce sont en effet des secousses qui nous arrivent et qui sont classiques, où est-ce que, et c'est ce que je pense, c'est une fermentation qui existait depuis longtemps et que comme dans un volcan, la lave finit par sortir alors qu'on avait essayé de mettre un couvercle".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/