1 min de lecture L'heure du crime

Anaïs Guillaume, un squelette, un corbeau et des questions

PODCAST - Le point sur l’affaire Anaïs Guillaume, disparue subitement il y a 6 ans. L’enquête vient de connaître un important rebondissement.

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Anaïs Guillaume, un squelette, un corbeau et des questions Crédit Image : ANTHONY DEHEZ / BELGA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Emilien Vinee

A la Une de l’heure du crime, l’affaire Anaïs Guillaume, disparue mystérieusement à Fromy, dans la région des Ardennes, dans la nuit du 16 avril 2013, à l’âge de 21 ans. Deux jours plus tard, sa voiture avait été retrouvé calcinée dans un bois près du hameau de Chameleux, en Belgique, à 11 km de là.
 


Dès le début de l’enquête, son ex-petit ami, Philippe Gillet, un exploitant agricole, chez qui elle avait passé sa dernière nuit avait été soupçonné de l’avoir tuée. Mais le corps était introuvable. Pourtant, en avril dernier, la cour d’assises des Ardennes avait condamné Philippe Gillet à 22 ans de réclusion criminelle pour meurtre.
 


Il y a quelques semaines, plusieurs lettres anonymes envoyées à la Justice, aux avocats de toutes les parties, et à des journalistes, révélaient que le corps de la disparue se trouvait sous un tas de fumier sur le terrain de la ferme de cet agriculteur. Le corbeau donnait également des précisions qui pourraient innocenter Philippe Gillet. Selon ces courriers, la jeune femme aurait été séquestrée en Belgique jusqu’en 2016, or, l’agriculteur était détenu à cette époque, dans l’attente de son procès.
 

Coup de théâtre, le mardi 29 octobre dernier, Victoria Gillet, l’une des filles de Philippe Gillet, entreprend de fouiller le champ en question avec une pelleteuse. Elle y trouve quelques ossements et prévient aussitôt la gendarmerie. On apprend quelques heures plus tard grâce à l’analyse ADN, qu’il s’agit bien des restes d’Anaïs Guillaume !

À lire aussi
Francis Heaulme, en octobre 1994 lors d'un procès à Metz l'heure du crime
Le double meurtre de Montigny-lès-Metz vu par l'avocate Maître Boh-Petit


Nos invités


Philippe Dufresne, journaliste au journal l’Union-l’Ardennais, Maître Damien Delavenne, du barreau de Laon, avocat des parents d’Anaïs, Maître Olivier Menut du barreau de Reims, Fabrice Guillaume, papa d’Anaïs.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
L'heure du crime Crime Ardennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants