1 min de lecture Arnaque

Alpes-Maritimes : des personnes âgées victimes d'une escroquerie au matelas

Dans le sud-est, des escrocs font croire à des personnes âgées que leur matelas est infesté de vers. Ils les incitent alors à leur en acheter un en espèces, et se volatilisent sans le leur apporter.

Cagnes-sur-Mer, près de Nice
Cagnes-sur-Mer, près de Nice Crédit : RTL.fr
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

Les personnes âgées en sont les principales victimes. Depuis quelques semaines, le nombre d'arnaques au matelas se multiplie dans le sud-est de la France, rapporte Nice-Matin le vendredi 12 avril. Elle consiste à jouer sur la crédulité de retraités pour leur faire croire que leur matelas est infesté de vers, et leur en faire acheter un nouveau. Cinq plaintes et signalements ont été déposés autour de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) en un mois. La police a ouvert une enquête.

Le stratagème débute toujours de la même façon. Un ou plusieurs escrocs frappent à la porte de leur victime et prétendent contrôler les matelas pour lutter contre la prolifération de vers. Ils lui proposent de vérifier l'état de sa literie. Une fois dans l'appartement, ils lacèrent le matelas d'un coup de cutter et en sortent des larves et des vers, qu'ils avaient déjà dans leur main.

D'après les faux contrôleurs, aucun doute n'est possible : il faut changer le matelas. Ils lui proposent alors de lui en livrer un neuf, qui se trouve dans leur camion. La victime remet la somme demandée en espèces, puis attend le retour des escrocs. Mais elle ne reçoit jamais le matelas qu'elle a réglé.

D'autres variantes de cette arnaque existent. Les escrocs peuvent demander un prix très élevé pour un matelas qui ne vaut rien, ou profiter d'être chez la personne pour lui dérober discrètement bijoux et espèces.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arnaque France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants