1 min de lecture Finance

Impôt à la source : méfiez-vous des emails vous annonçant un trop-perçu

Des contribuables ont reçu dans leur boite mail, un message aux couleurs de l'administration fiscale leur promettant le remboursement d'un trop-perçu. Il s'agit en réalité d'une tentative d'escroquerie.

Un avis d'impôt sur les revenus (illustration)
Un avis d'impôt sur les revenus (illustration) Crédit : Joël SAGET / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Alors que le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier dernier, plusieurs contribuables ont reçu ces derniers jours un mail semblant émaner de l'administration fiscale, leur annonçant un trop-perçu, rapporte le HuffPost.

À première vue, tout semble dans les règles puisque le mail arbore le logo du ministère de l'Économie ou celui de la Direction des Finances publiques (DGFip). Le destinataire se voit informer qu'il peut se faire rembourser un trop-perçu du fisc, en cliquant sur un lien présent dans le mail, comme l'ont rapporté plusieurs internautes sur Twitter. 

Le 11 janvier dernier, la DGFiP avait rappelé sur le réseau social ne procéder "à aucun remboursement par mail, ni ne demande d'informations personnelles par téléphone". Bien avant les remontées des contribuables. 

Ces mails sont donc ce que l'on appelle du "phishing". Contraction des mots "fishing" (pêche en français) et "phreaking" (terme désignant le piratage des lignes électroniques), le phishing est une technique dite de "hameçonnage" basée sur de faux courriels qui visent à collecter les données bancaires et / ou les mots de passe des clients. À partir de ces documents, les pirates peuvent ensuite se livrer à des usurpations d'identité et à des escroqueries.

https://twitter.com/AurelienBinant/status/1086566602911428609?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1086566602911428609&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.huffingtonpost.fr%2F2019%2F01%2F23%2Fimpot-a-la-source-un-mail-sur-un-trop-percu-attention-a-larnaque_a_23650313%2F
À lire aussi
Bernard Arnault en 2017 économie
Bernard Arnault est-il l'homme le plus riche du monde devant Bill Gates ?

Toutefois, la DGFiP a indiqué mi-janvier au HuffPost ne pas avoir constaté une recrudescence de ces tentatives d'escroquerie avec la mise en place du prélèvement à la source, précisant que la pratique est récurrente, notamment au printemps, lors de la déclaration de revenus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Finance Impôts Arnaque
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants