1 min de lecture Alcool

Alcoolémie au volant : la marge d'erreur de 8% jamais appliquée devra l'être

Tout comme les contrôles de vitesse, il existe une marge d'erreur dans les contrôles d'alcoolémie. De 8%, elle n'est pourtant jamais appliquée, mais la justice vient de donner raison à des automobilistes sanctionnés.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Alcoolémie au volant : la marge d'erreur de 8% jamais appliquée devra l'être Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : Martial You / RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Martial You
Martial You édité par Eléanor Douet

C'est une faille qui pourrait changer beaucoup de choses pour les conducteurs contrôlés avec une alcoolémie supérieure au taux autorisé. Comme pour la vitesse, il existe une marge d'erreur. Sauf qu'elle n'est jamais prise en compte. Si jusqu'ici elle n'était pas appliquée, la justice vient de donner raison à des automobilistes sanctionnés. 

Ce sont les fabricants de l'éthylomètre qui l'écrivent eux-mêmes : ils ne sont pas capables de garantir une exactitude parfaite du résultat. Il y a donc un seuil d'erreur fixé à 8%, qui n’apparaît pas au moment du contrôle et qu'il faut donc calculer après. Autrement dit, le seuil légal de 0,4mg d'alcool par litre d'air expiré, qui fait basculer les automobilistes dans le délit routier avec suspension de permis et confiscation du permis pendant plusieurs mois, vient de remonter avec l'ajout de cette marge d'erreur à 0,43mg.

Dès lors, le préfet ne peut plus obliger à laisser la voiture sur le bas-côté s'il n'y a que 0,4 ou 0,41mg qui s'affiche. 

À lire aussi
Un avion de la compagnie British Airways (photo d'illustration) transports
Royaume-Uni : l'alcool vendu en duty free interdit dans les avions

Cette décision n'est pas rétroactive

Attention toutefois : si vous êtes contrôlé dans cette marge d'erreur, vous allez devoir régler une amende et vous faire retirer 6 points sur le permis, mais ce n'est plus un délit. 

Cette décision n'est pas rétroactive, elle ne s'applique qu'à ceux qui sont en cours de procédure. Mais cela va changer l'avenir des contrôles routiers, il va désormais falloir s'habituer à ce nouveau seuil.

Car, si on devait changer tous les appareils pour qu'ils soient plus précis dans la mesure, l'Unité de coordination de la lutte contre l'insécurité routière, qui dépend du ministère de l'Intérieur, estime que cela pourrait coûter 2,5 milliards d'euros. Ce n'est sans doute pas la priorité budgétaire du gouvernement en ce moment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alcool Justice Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796996573
Alcoolémie au volant : la marge d'erreur de 8% jamais appliquée devra l'être
Alcoolémie au volant : la marge d'erreur de 8% jamais appliquée devra l'être
Tout comme les contrôles de vitesse, il existe une marge d'erreur dans les contrôles d'alcoolémie. De 8%, elle n'est pourtant jamais appliquée, mais la justice vient de donner raison à des automobilistes sanctionnés.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/alcoolemie-au-volant-la-marge-d-erreur-de-8-jamais-appliquee-devra-l-etre-7796996573
2019-02-20 10:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/E-fasT-9jaGeS3-NQ1n4Fw/330v220-2/online/image/2018/0322/7792738826_des-gendarmes-controle-l-alcoolemie-d-un-automobiliste-illustration.jpg