2 min de lecture Sécurité routière

L'éthylotest au démarrage, outil "anti-désocialisation", selon le préfet du Finistère

INVITÉ RTL - Pascal Lelarge, le préfet du Finistère dans lequel est expérimenté l'éthylotest au démarrage, détaille les avantages du dispositif, selon lui.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
L'éthylotest au démarrage, outil "anti-désocialisation", selon le préfet du Finistère Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Étre suspendu de permis ou souffler dans un éthylotest installé dans sa voiture chaque fois que l'on démarre son véhicule ? Au 1er janvier prochain, un automobiliste contrôlé avec une alcoolémie comprise entre 0,8 et 1,8 grammes par litre de sang devra choisir entre l'un ou l'autre.

L'éthylotest systématique au démarrage est en test dans le Finistère depuis 2017. "Dans le département, nous en avons prescrit une vingtaine. Il y en a environ une quinzaine qui a accepté la mesure", explique Pascal Lelarge, préfet de ce département, sur RTL ce mercredi 19 septembre.

Coûteux, le dispositif a pour objectif d'"empêcher la désocialisation, notamment pour les professionnels, les gens insérés socialement", affirme Pascal Lelarge. Cela doit permettre, en somme, à un automobiliste ayant été arrêté avec un certain taux d'alcoolémie, de préserver son emploi - ce qui est parfois rendu difficile par une suspension de permis de 6 mois.

À lire aussi
Un éthylotest anti-démarrage sur un bus auto
L'éthylotest anti-démarrage généralisé à toute la France

"Environ 1.000 euros" aux frais de l'automobiliste

"Le conducteur, pour pouvoir démarrer son véhicule, doit activer l'éthylomètre. Seul lui peut le faire d'ailleurs - c'est-à-dire que c'est une contravention que de le faire à sa place - et c'est dans ces conditions que le véhicule peut démarrer", détaille-t-il. Cette précision n'est pas sans rappeler un dysfonctionnement qui avait défrayé la chronique : celui d'un chauffeur de bus qui faisait souffler les jeunes passagers de son véhicule pour démarrer.

Dans le Finistère, un "travail collectif" et de longue durée a dû être mis en place pour expérimenter l'éthylotest de démarrage. "Les médecins se penchent sur la situation du contrevenant (...) et c'est en fonction de l'analyse de ces professionnels que nous, au niveau de l'autorité administrative, nous prenons ou pas la mesure qui consiste à restituer le permis (...) ou à maintenir l'interdiction de conduire un certain temps".

Détail important : la charge de l'installation revient à l'automobiliste. "Il peut l'acheter ou le louer auprès d'une officine spécialisée", avance le préfet du Finistère. Comptez "environ 1.000 euros" pour l'achat d'un éthylotest de ce type. "Aujourd'hui c'est un dispositif qui est assez peu distribué, et donc notre conviction c'est que, dès lors qu'il sera plus distribué avec cette mesure, les tarifs vont considérablement baisser", tente de rassurer Pascal Lelarge à l'évocation de ce coût important.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Alcool Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794828334
L'éthylotest au démarrage, outil "anti-désocialisation", selon le préfet du Finistère
L'éthylotest au démarrage, outil "anti-désocialisation", selon le préfet du Finistère
INVITÉ RTL - Pascal Lelarge, le préfet du Finistère dans lequel est expérimenté l'éthylotest au démarrage, détaille les avantages du dispositif, selon lui.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-ethylotest-au-demarrage-outil-anti-desocialisation-selon-le-prefet-du-finistere-7794828334
2018-09-19 08:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BiIucUvdtuSbY0JmoaJ2MA/330v220-2/online/image/2015/1002/7779932604_un-ethylotest-anti-demarrage-sur-un-bus.jpg