2 min de lecture Économie

Air France : les pilotes vont se prononcer sur le projet "Boost"

ÉDITO - Air France et les syndicats de pilotes négocient toujours autour de la création d'une nouvelle compagnie aérienne à coûts réduits.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Air France : les pilotes vont se prononcer sur le projet "Boost" Crédit Image : STAN HONDA / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Air France rencontre ce mardi 7 février (et durant 48 heure) ses pilotes. Un rendez-vous que l'on présente comme décisif pour le futur de la compagnie aérienne. Car la bonne mine relative qu’affiche actuellement Air France n’est qu’un trompe l'œil. La compagnie est en rémission grâce à la baisse des prix du pétrole, de l’euro et des taux de crédit. Mais il s’agit là de drogues à effet de court terme. Sur le fond, Air France reste l’une des dernières grandes compagnies qui n'ont pas réalisé sa mise à niveau en termes de compétitivité.

Elle est écrasée par les low-cost sur les moyens courriers. Elle est laminée par le TGV, BlaBlaCar et les bus Macron dans l'Hexagone, et distancée sur les longs courriers par les géants du Golfe. Pour sortir de cet étau, Air France veut créer une nouvelle compagnie aux coûts de fonctionnement réduits de manière à supporter la concurrence.

Résistance des syndicats de pilotes

Ce serait une filiale dotée d’une nouvelle identité, d’un nouveau nom, et dont les coûts à l’heure de vol seraient 15% moins élevés. Elle ferait payer des services traditionnellement gratuits sur les lignes Air France. Ce serait, en un peu plus sophistiqué, un clone du low-cost Transavia. Voilà pour le concept.

À lire aussi
Une femme passe devant un magasin C&A (illustration) commerce
Fermeture de C&A : comment le marché de l'habillement se réorganise en France

Dans les airs cela passerait par le transfert de vingt-huit appareils (dix longs courriers et dix-huit moyens courriers) vers ce nouvel acteur depuis le parc d'Air France. Avec dans leurs cockpit, leurs équipages. C’est là que se joue la pièce. Le syndicat des pilotes n’est pas très favorable à cette innovation.

Même si leur statut n’est pas en cause, ils craignent d’abord de travailler plus, et aussi que cette annexe soit finalement un jour vendue. Comme vient de l’être Servair, la filiale chargé de l’avitaillement des avions, à des investisseurs chinois.

La direction a un joker

La direction a-t-elle une chance de convaincre les pilotes très attachés à leur situation ? Ces derniers ont déjà réussi à entraver l’envol de Transavia ; ils peuvent donc coller ce projet au sol. Le problème c’est que pour le nouveau PDG d’Air France-KLM, cette création est une nécessité stratégique, financière et commerciale. Car 40% de ses lignes long courrier sont déficitaires. Si rien ne bouge, cela ne va pas s’arranger : le coût au siège volant d'Air France est structurellement supérieur à celui de ses grands concurrents.

Mais le PDG a un joker : cette nouvelle compagnie serait l’occasion pour toute une génération de pilotes de monter en grade, donc de gagner plus et de voler vers des destinations qui, sans cette filiale, vont être abandonnées.

La note du jour

03/20 à nos 577 députés. Ils se sont curieusement voté une qui leur loi permet de salarier leur conjoint ou leur concubin, mais ils ont interdit aux allocataires de l'Aide personnalisée d'autonomie (663 à 717 euros) d'en faire de même.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Air France Aéronautique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787111553
Air France : les pilotes vont se prononcer sur le projet "Boost"
Air France : les pilotes vont se prononcer sur le projet "Boost"
ÉDITO - Air France et les syndicats de pilotes négocient toujours autour de la création d'une nouvelle compagnie aérienne à coûts réduits.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/air-france-les-pilotes-vont-se-prononcer-sur-le-projet-boost-7787111553
2017-02-07 08:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_s3VcGvT6AgiI0Gdj0vgLg/330v220-2/online/image/2017/0207/7787112006_un-a380-d-air-france-s-approche-de-l-aeroport-jfk-de-new-york-en-novembre-2009-archives.jpg