Air France : prison avec sursis pour les chemises arrachées

Des salariés d'Air France avaient arraché la chemise de deux dirigeants de la compagnie aérienne française en octobre 2015.

Air France : le DRH de l'entreprise violenté par des salariés
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Air France : le DRH de l'entreprise violenté par des salariés

Le verdict était très attendu. Accusés d'avoir agressé deux cadres lors d'une manifestation en octobre 2015, trois anciens salariés d'Air France ont été condamnés pour violences à des peines de 3 à 4 mois de prison avec sursis par le tribunal de Bobigny ce mercredi 30 novembre. Deux autres prévenus ont été relaxés. Poursuivis pour des dégradations commises sur le portail d'accès au siège de la compagnie aérienne à Roissy, dix autres salariés et ex-salariés de la compagnie se sont vu infliger une amende de 500 euros. Tous verseront un euro symbolique à l'entreprise.


L'avocate de onze des prévenus, Lilia Mhissen, a jugé "scandaleuses" ces condamnations. Elle "conseillera" a ses clients de faire appel. 
Les représentants de la compagnie aérienne ont, à l'opposé, exprimé leur "satisfaction" de voir la "culpabilité" des prévenus "reconnue"
"Cette décision permet de clore le triste épisode" du Comité central d'entreprise d'Air France du 5 octobre 2015, estime l'entreprise dans un communiqué.

Un plan de restructuration de 2.900 emplois à l'origine de la colère

Fin septembre, le procureur de la 14e chambre du tribunal correctionnel de Bobigny avait requis de deux à quatre mois de prison avec sursis contre cinq des prévenus, soupçonnés de violences, et une amende de 1.000 euros contre les dix autres, mis en cause pour des dégradations.

Le 5 octobre 2015, dans un contexte social tendu, la direction présentait aux représentants du personnel un plan de restructuration qui menace 2.900 emplois. Au siège d'Air France, sur le site de l'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle, la tension grimpe d'un coup. Alors que plus de 2.000 salariés de l'entreprise manifestent, une centaine d'entre eux parviennent à forcer la grille d'accès. Dans un mouvement de foule, deux directeurs, Xavier Broseta, DRH d'Air France, et Pierre Plissonnier, responsable du long-courrier, sont malmenés, ainsi que des vigiles chargés de leur protection. Les images avaient fait le tour du monde.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786051401
Air France : prison avec sursis pour les chemises arrachées
Air France : prison avec sursis pour les chemises arrachées
Des salariés d'Air France avaient arraché la chemise de deux dirigeants de la compagnie aérienne française en octobre 2015.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/proces-de-la-chemise-arrachee-trois-ex-salaries-d-air-france-condamnes-a-de-la-prison-avec-sursis-7786051401
2016-11-30 10:21:00
http://media.rtl.fr/cache/xHzv7ucoRmMHDv47RKn9rA/330v220-2/online/image/2015/1005/7779979857_air-france-le-drh-de-l-entreprise-violente-par-des-salaries.jpg