1 min de lecture Air Cocaïne

Air Cocaïne : "Une fuite irresponsable et déloyale", dénonce l'un des Français resté en République dominicaine

REPLAY / RÉACTION - La fuite des deux pilotes a rendu furieux Alain Castany, un des membres d'équipage resté en République dominicaine.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Alain Castany, furieux après la fuite des deux pilotes. Crédit Image : ERIKA SANTELICES / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Il est en colère et ne se cache pas pour le dire. Alain Castany, un des membres d'équipage du vol "Air Cocaïne" est furieux après la fuite des deux pilotes : Bruno Odos et Pascal Fauret. Les deux pilotes, condamnés à 20 ans de prison en août dernier, avaient l'interdiction de quitter la République dominicaine dans l'attente de leur jugement en appel. Ils ont pourtant fui le pays et sont en France depuis samedi 24 octobre. Un acte qui pourrait jouer en défaveur de deux Français, également mis en cause dans l'affaire, mais restés en République dominicaine : Alain Castany, membre d'équipage et Nicolas Pisapia, passager du vol. "C'est un acte irresponsable et déloyal à mon égard, s'insurge Alain Castany, dans une interview au Parisien.fr. Je suis pilote et membre d'équipage officiellement désigné par Pascal Fauret et donc sous sa responsabilité."

Si je ne suis pas rapatrié, il y a de grandes chances que je sois amputé

Alain Castany, membre de l'équipage
Partager la citation

Alain Castany estime être "mis en péril" pas cette décision. "C'est quand même incroyable qu'il ait pris une décision comme ça de foutre le camp, avec son co-pilote, sans m'en informer". Alain Castany, grièvement blessé à la jambe après avoir été renversé par une moto craint que son rapatriement ne soit compromis. "J'en ai absolument besoin, car le médecin ici est très clair. Il dit que si je ne suis pas rapatrié, il y a de grandes chances que je sois amputé". 

Le Français, lui-aussi condamné à 20 ans de prison trouve cette fuite honteuse : "Je ne sais pas comment ils peuvent vivre avec ça", déclare-t-il. Alain Castany, sûr de sa bonne foi, affirme qu'il attendait son procès en appel avec sérénité. Aujourd'hui, l'avenir semble plus sombre, la justice dominicaine pourrait faire payer aux deux Français restés sur le territoire, la fuite des deux pilotes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air Cocaïne Réactions Drogue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants