1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Aide à la mobilité pour les étudiants à l'université : comment en bénéficier ?
2 min de lecture

Aide à la mobilité pour les étudiants à l'université : comment en bénéficier ?

À partir de septembre prochain, les étudiants boursiers contraints à changer de région pour poursuivre leurs études supérieures bénéficieront d'une aide de l'État.

Des étudiants en salle de classe
Des étudiants en salle de classe
Crédit : AFP
Amélie James

La prochaine rentrée scolaire s'annonce difficile pour un bon nombre d’étudiants de l'Hexagone. Entre l'instauration de prérequis à l'entrée de l'université, l'augmentation du coût de la vie et la baisse des APL, ces jeunes devront braver de nouvelles difficultés pour mener à bien leur cursus scolaire. Du côté des syndicats étudiants, le climat est d'ailleurs particulièrement tendu depuis l'annonce de ces nouvelles mesures. 

Une aide financière à destination des étudiants va être mise en place dès septembre prochain. Ce dispositif intitulé "Aide à la mobilité géographique" a été annoncé par le gouvernement ce mardi 8 août. 

À partir de septembre prochain, les étudiants boursiers contraints à changer de région pour poursuivre leurs études supérieures bénéficieront d'une aide de l'État. 1.000 euros leur seront versés afin de faire face aux dépenses imposées par leur changement de résidence. 

Qui pourra bénéficier de ce dispositif ?

Cette aide concerne uniquement les étudiants titulaires d'une licence contraints à changer de région académique pour poursuivre en Master. Autre condition indispensable pour bénéficier de cette aide à la mobilité, les étudiants doivent être boursiers. Dans le cas où toutes ces conditions sont réunies, les jeunes pourront prétendre à l'aide d'État qui s'élève donc à 1.000 euros par étudiant. 

Comment en bénéficier ?

À lire aussi

Pour pouvoir profiter de l'aide à la mobilité, les étudiants concernés doivent déposer leur dossier en ligne,sur la page créée à cet effet, à partir du 23 août 2017.

Le ministère a par ailleurs annoncé la prolongation du dispositif d'aide à la recherche du premier emploi (ARPE). Créée en 2016 pour améliorer l'insertion professionnelle des jeunes diplômés de moins de 28 ans, l'ARPE consiste en un soutien financier, versé pendant quatre mois maximum. Elle "vise à accompagner financièrement la période d'insertion professionnelle, qui sépare la sortie des études et l'accès au premier emploi", rappelle le ministère.

Pour en bénéficier, les jeunes diplômés peuvent effectuer leur demande sur messervices.etudiant.gouv.fr, dans un délai de quatre mois après l'obtention de leur diplôme. Au moment de sa création, Matignon estimait à 126.000 le nombre de bénéficiaires potentiels, pour un coût de 130 millions d'euros par an. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/