1 min de lecture Sciences

Agriculture : des papillons génétiquement modifiés pour éviter les pesticides

Aux États-Unis, une équipe de scientifiques a expérimenté le lâcher de papillons OGM en plein champ pour lutter contre la teigne des crucifères, qui touche les cultures de choux.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Agriculture : des papillons génétiquement modifiés pour éviter les pesticides Crédit Image : Pedro Pardo / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Sarah Ugolini

C'est une solution originale pour se passer des pesticides. Une entreprise britannique a créé un papillon OGM. Il s'accouple sur les cultures avec les parasites et il les rend stériles. Une création assez effrayante mais qui existe vraiment. 

Les scientifiques ont lâché les premiers papillons OGM aux États-Unis dans l'État de New York sur un champ de choux-fleurs. Il s'agit d'un papillon de nuit. La teigne du chou,  qui adore les choux-fleurs et les brocolis, fait de gros ravages dans les cultures. Une start-up britannique, Oxitec, a pris quelques papillons dans la nature, leurs larves, et elle leur a ajouté un gène qui les rend un peu spéciaux. Quand ils se reproduisent, ils ne font que des mâles. 

Les larves femelles meurent, donc quand on en lâche sur les choux-fleurs, ils vont s'accoupler aux femelles qui commençaient à grignoter la récolte et comme elles ne vont faire que des mâles, en trois générations la population va finir pas s'éteindre. Le gros avantage est qu'il n'y a donc pas besoin d'asperger les champs avec des pesticides.

Intéressant pour contrôler les populations sans chimie

Les scientifiques qui les ont mis au point expliquent qu'il n'y a pas de risque qu'ils disséminent leur gène puisque la population finit par disparaître. Il y a quand même une incertitude sur ce papillon génétiquement modifié. D'ailleurs en France, Ségolène Royal, quand elle était ministre de l'Écologie, avait saisi le Haut Conseil des biotechnologies sur les insectes OGM.

À lire aussi
Le scientifique Étienne Klein sciences
Coronavirus : le populisme "contamine la science", estime Étienne Klein

Les experts avaient conclu qu'il ne fallait pas négliger cette technique car c'était intéressant pour contrôler les populations sans chimie, mais ils avaient recommandé d'attendre en peu avant d'en relâcher partout dans nos campagnes. Le temps de réaliser plus d'études d'impact sur l'environnement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Agriculture Pesticides
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants