1 min de lecture DSK

Affaire du Carlton : Dodo la Saumure évoque un "cheptel" pour parler des prostituées

REPLAY - Dominique Alderweireld est apparu serein devant le tribunal correctionnel de Lille, multipliant les plaisanteries.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Affaire du Carlton : Dodo la saumure évoque un "cheptel" pour parler des prostituées Crédit Image : FRANCOIS LO PRESTI / AFP | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date : La page de l'émission
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson et Paul Guyonnet

Appelé à la barre pour la première fois depuis l'ouverture du procès de l'affaire du Carlton, Dominique Alderweireld est apparu pour le moins détendu face aux juges du tribunal correctionnel de Lille. Dans un premier temps, il a expliqué aux magistrats le fonctionnement de son entreprise et clarifié ses liens avec les hôteliers lillois mis en cause.

Mais toujours provocateur, Dodo la Saumure a surtout marqué la salle par ses plaisanteries graveleuses, évoquant notamment un "cheptel" pour parler des prostituées qu'il faisait travailler, ou encore de "nouvelles filles, dont le QI ne dépassait pas 25". 

"Les virées à Lille", une récréation comparée au sordide du quotidien

Sûr de lui et connaissant la loi, le tenancier a également répété que ses employées étaient indépendantes, une version clairement contredite par le témoignage de Jade, l'une des prostituées. La jeune femme a livré ses impressions, parlant d'elle-même comme de "viande exposée sept jours sur sept, 24 heures sur 24."

Jade a raconté au tribunal comment elle et les autres filles "dormaient habillées dans leur sac de couchage, prêtes à répondre dès qu’on sonnait à la porte." Et d'évoquer la "récréation des virées à Lille, par rapport au sordide" du quotidien chez Dodo la Saumure

À lire aussi
Affaire Weinstein : qui est Benjamin Brafman ? harcèlement
Affaire Weinstein : la "promotion canapé" n'est pas du "viol" pour son avocat

Malgré ce témoignage, Dominique Alderweireld restait serein à la sortie de l'audience, s'autorisant même à rejeter la faute sur son ancienne employée, la qualifiant de proxénète pour avoir notamment conduit d'autres prostituées à des soirées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
DSK Affaire du Carlton Dodo la saumure
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants