1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Accueil des réfugiés : "On a peur parce qu'on ne connait pas" déplore le père Riffard
1 min de lecture

Accueil des réfugiés : "On a peur parce qu'on ne connait pas" déplore le père Riffard

REPLAY - Jugé pour avoir accueilli des demandeurs d'asile, le père Gérard Riffard "compte sur le dynamisme de la population" dans la crise des migrants.

Accueil des réfugiés : "On a peur parce qu'on ne connait pas" déplore le père Riffard
04:19

Le père Gérard Riffard pourrait être vu comme un précurseur. En juin 2014, l'homme d'église a comparu devant le tribunal de Saint-Etienne pour ne pas avoir respecté un arrêté municpal interdisant d'héberger des demandeurs d'asile dans sa paroisse. "Quand on aide, on est appelé à réagir (...). Même si ça dérange, il faut le faire" déclare t-il, se félicitant toutefois que "depuis que François est pape, "l'attention particulière pour les réfugiés" est une "tendance constante".

Quand des gens viennent demander l'asile, il y a environ 80% de déboutés

Père Gérard Riffard

Ce curé à la retraite "accueille d'abord des demandeurs d'asile". Il précise que "quand des gens viennent demander l'asile, il y a environ 80% de déboutés". La situation met ainsi beaucoup de personnes dans une situation précaire, y compris de nombreux "mineurs isolés"A l'instar de plusieurs responsables de communes enclin à héberger des migrants, le maire de Saint-Etienne se dit prêt à l'accueil. Une annonce qui "réjouit" le père Riffard, qui se félicite du changement d'opinion de l'élu Les Républicains.

"On a besoin des forces de tout le monde". "Il faut compter sur le dynamisme de la population" car  "nous, on ne fonctionne que par les dons", précise t-il. Pour lui, la raison de la réticence d'une partie de la population est simple : "On a peur parce qu'on ne connait pas", constate t-il, ajoutant que la France "manque de confiance" en ses "capacités d'accueillir, d'intégrer".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/