4 min de lecture

70e anniversaire de la libération du camp d'extermination nazi d'Auschwitz

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
LES AUDITEURS ONT LA PAROLE Crédit Image : JANEK SKARZYNSKI / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission

70e anniversaire de la libération du camp d'extermination nazi d'Auschwitz

Survivants de l'Holocauste, chefs d'Etat et têtes couronnées se réunissent aujourd'hui sur le site d'Auschwitz-Birkenau (Pologne) pour lancer un nouveau "plus jamais ça", 70 ans après la libération du camp d'extermination nazi sur fond de craintes d'une nouvelle montée de l'antisémitisme en Europe. 

"Il est honteux que des gens, en Allemagne, soient frappés, menacés ou attaqués parce qu'ils disent qu'ils sont juifs ou parce qu'ils prennent parti pour Israël", a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel à la veille de cet anniversaire. 

Les présidents français François Hollande, allemand Joachim Gauck et ukrainien Petro Porochenko, le secrétaire américain au Trésor Jack Lew, ainsi que les familles royales belge et néerlandaise, notamment, doivent assister à la cérémonie principale à Auschwitz cet après-midi. La Russie doit être représentée par le chef de l'administration présidentielle Sergueï Ivanov. Le président Vladimir Poutine n'a pas souhaité se déplacer - alors qu'il l'avait fait en 2005 - n'ayant pas été officiellement invité. 

Symbole de l'extermination industrielle d'être humains mise en place par les Nazis, le camp d'Auschwitz-Birkenau avait été libéré par l'armée soviétique  en 1945. , 

Quelque 1,1 million de personnes y ont été exterminées, dont un million de Juifs de différents pays d'Europe, des Tsiganes, des Polonais et des Russes,  notamment. 

La cérémonie principale est prévue à partir de 14h30 GMT, sous une tente dressée à l'entrée du camp d'Auschwitz II - Birkenau. D'anciens prisonniers et prisonnières, de moins en moins nombreux au fil des ans, ainsi qu'un représentant des "Piliers du souvenir" - les plus importants donateurs du Musée  - prononceront de brèves allocutions. Puis retentiront le son du chofar, une corne utilisée dans les rituels israélites, et des prières juives pour les défunts.  


Invité de RTL Midi : Ahmed Dramé, 21 ans, auteur de "Nous sommes tous des exceptions" paru chez Fayard, acteur et co-scénariste du film "les Héritiers".

La rédaction vous recommande

Morts sur les routes: 26 mesures pour enrayer la hausse

Baisse de l'alcoolémie pour les conducteurs novices, interdiction des kits oreillettes au  volant: le gouvernement a présenté hier un "plan de lutte" pour enrayer l'augmentation du nombre des morts sur les routes françaises, en hausse en 2014  pour la première fois depuis 12 ans. 


Il y a eu 3,7% de morts en plus sur les routes en 2014, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. En tout, 3.388 personnes ont été tuées l'an dernier, soit 120 de plus qu'en 2013, qui avait marqué un record à la baisse depuis 1948, année des premières statistiques. 


Les piétons (503 morts, +8%) et les cyclistes (158 morts, +7%) sont les plus touchés par cette augmentation.
 

Le taux d'alcoolémie légal sera abaissé à titre expérimental de 0,5 à 0,2 gramme par litre de sang pour les conducteurs novices (trois ans après le permis ou deux ans s'il y a eu conduite accompagnée). Ce nouveau taux, qui correspond à un verre de bière ou de vin, cible particulièrement les 18-24 ans:  l'alcool a été la cause principale de 24% des accidents mortels dans cette catégorie d'âge entre 2011 et 2013. 


Les oreillettes, casques et écouteurs seront interdits au volant pour améliorer "l'attention des conducteurs" mais pas les kits bluetooth embarqués qui restent autorisés. Et pour limiter le nombre des piétons tués en ville, il sera interdit de se garer à moins de cinq mètres "avant les passages piétons". 


Approuvez-vous l'interdiction des écouteurs et kits mains libres au volant ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !


Chantal Perrichon, la présidente de la Ligue contre la violence routière, répondra aux questions des auditeurs à partir de 13h30.

Approuvez-vous l'interdiction des écouteurs et kits mains libres au volant ?
Nombre de votes : 6855 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande

Redoublement : trouver des alternatives

La France continue de recourir massivement au redoublement, dont les effets sur la réussite scolaire sont limités tandis qu'il peut favoriser le décrochage scolaire et détériorer l'estime de soi des élèves, note mardi le Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco). 

Ce dernier organise un cycle de conférences sur la période 2014-2017, permettant de partager recherches et expériences. La première, prévue mardi et mercredi à Paris, porte sur le thème "lutter contre les difficultés scolaires :  le redoublement et ses alternatives" ?". 

La France est le 5e pays de l'OCDE qui fait le plus redoubler ses élèves. Environ 28% des élèves de 15 ans déclarent avoir déjà redoublé au moins une fois. Avec des disparités: 82% d'élèves sont en retard en CAP, 57% en seconde professionnelle et 20% en seconde générale et technologique. 

Le taux de redoublement a toutefois régressé au cours de la dernière décennie. 

Pour autant, les redoublements restent nombreux dans les classes précédant une orientation (troisième et seconde). Ils jouent alors un "rôle stratégique" et "reflètent un décalage entre ambition des familles et recommandation des équipes pédagogiques". 

Enseignants et parents considèrent le redoublement comme "bénéfique". Selon de récentes études, le redoublement "n'a pas d'effet sur les performances scolaires à long terme" mais il a "toujours un effet négatif sur les trajectoires scolaires et demeure le meilleur déterminant du décrochage". 

Une large majorité de lycéens et collégiens interrogés par le Cnesco en novembre 2014 estime que le redoublement "démotive", "diminue la confiance en soi" et "entraîne un sentiment d'infériorité". 

A la rentrée 2015, le redoublement deviendra "exceptionnel", se fera en accord avec les parents et entraînera un accompagnement spécifique des élèves. 

La rédaction vous recommande


Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants