1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 7% des femmes enceintes souffrent de diabète gestationnel
1 min de lecture

7% des femmes enceintes souffrent de diabète gestationnel

INVITÉ RTL - Israël Nisand, président du collège national des gynécologues et obstétriciens français, détaille les risques liés à ce diabète et comment le soigner.

Une jeune femme enceinte de 5 mois (illustration).
Une jeune femme enceinte de 5 mois (illustration).
Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA
7% des femmes enceintes souffrent de diabète gestationnel
00:03:54
Julien Sellier & La rédaction numérique de RTL

Des chercheurs français de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts) - Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont mené une étude sans précédent, sur près de 800.000 naissances, sur les conséquences pour le bébé d'un diabète gestationnel chez la femme enceinte. Selon eux, 7% des femmes enceintes souffrent de diabète gestationnel, c'est-à-dire "être plus sensible au sucre ingéré qu'en dehors de la grossesse", explique le professeur Israël Nisand, président du collège national des gynécologues et obstétriciens français. "C'est un diabète latent. Le diabète gestationnel révèle qu'une femme est très sensible au sucre et ceci s'accroît pendant sa grossesse", précise-t-il. 

Le diabète gestationnel peut provoquer des complications à l'accouchement. "On est surs maintenant que les risques sont accus puisque les enfants sont plus gros, donc plus de césariennes, mais aussi plus de manœuvres obstétricales pour permettre de sortir l'enfant", illustre Israël Nisand. Une situation risquée, car les bébés peuvent pâtir de ces manœuvres obstétricales.

Plus de césariennes en cas de diabète sévère

Selon l'étude de la Cnamts - AP-HP, en cas de diabètes sévères, il y a un tiers de césariennes. Un chiffre supérieur à celui des grossesses classiques. "Dans les grossesses classiques, le taux de césarienne est de l'ordre de 20%, dans les diabètes gestationnels, on n'est pas loin des 30%", indique le professeur. 

Pour diagnostiquer ce diabète gestationnel, la femme enceinte ingère du sucre et la façon dont elle le digère est ensuite mesurée après une ou deux heures. "C'est-à-dire la baisse du taux de sucre dans le sang. Et lorsqu'on est au-dessus de certaines valeurs, on a le diagnostic", explique Israël Nisand qui préconise de réduire sa consommation de sucre, et de mieux en répartir sa consommation dans la journée pour faire baisser ce taux de diabète. "90% des diabètes gestationnels peuvent être soignés".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.