1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 1980 : L'assassinat inexpliqué de Joseph Fontanet, ministre sous Pompidou
1 min de lecture

1980 : L'assassinat inexpliqué de Joseph Fontanet, ministre sous Pompidou

PODCAST - A la une de L’heure du crime, un des nombreux mystères de la 5ème République. L’assassinat d’un ancien ministre de Georges Pompidou, Joseph Fontanet. Il y a 40 ans, dans la nuit du 31 janvier 1980, cet homme politique sans histoire a été la victime probable d’un crime gratuit. Nous revenons sur cette mort mystérieuse avec le journaliste Dominique Labarrière qui a mené l’enquête.

L'entrée de la villa Montmorency, dans le 16ème arrondissement de Paris
L'entrée de la villa Montmorency, dans le 16ème arrondissement de Paris
Crédit : Google Street View
Fontanet : quand la politique tue
33:38
Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, un mystère jamais élucidé depuis 40 ans. Dans la nuit du 31 janvier 1980, Joseph Fontanet, une figure de la démocratie-Chrétienne de la 5ème République, est abattu à Paris d’une balle de 11,43, l’arme favorite de la pègre. Joseph Fontanet descendait de sa voiture, qu’il venait de garer devant son domicile du boulevard Emile Augier dans le 16ème arrondissement. Pas de témoins directs du drame, pas de piste crédible pour la police. On sait simplement que cet ancien ministre sous la présidence de Georges Pompidou, qui s’était retiré de la vie politique depuis plusieurs années, venait de raccompagner l’un de ses collaborateurs avant de se garer devant chez lui. Seule certitude, le tireur était à bord d’une voiture qui a aussitôt pris la fuite sans pouvoir être intercepté par la police.

Les enquêteurs écarteront très rapidement la revendication d’un obscur groupuscule « les brigades autonomes révolutionnaires » qui avait fourni des précisions qui ne cadraient pas avec les constatations matérielles sur la scène de crime.

Alors vengeance privée ou contrat mafieux ? Mais pour quel mobile ? Ou encore maldonne, c’est-à-dire « erreur sur la personne » ? Peut-être aussi la simple malchance, d’avoir fait la rencontre cette nuit-là d’un tireur fou qui voulait faire un crime gratuit ?
Aucune autre hypothèse n’a jamais pu expliquer qui pouvait en vouloir à cet homme à l’intégrité unanimement reconnue à son époque.  

Nos invités

Dominique Labarrière auteur du livre « Quand la politique tue » paru aux éditions La Table Ronde en 2014.

Soumettre une affaire

À lire aussi

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/