1 min de lecture Attentats à Paris

13 novembre : les frères Abdeslam ont préparé les attentats sur Facebook

Cachés derrière 3 faux comptes sur Facebook, les terroristes des attentats du 13 novembre 2015 ont pu communiquer de manière anonyme.

Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne).
Salah Abdeslam est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis (Essonne). Crédit : DSK / POLICE NATIONALE / AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Ce n'est pas via un service crypté mais bien par Facebook que Salah Abdeslam et les jihadistes du commando du 13 novembre ont commencé à organiser les attentats du 13 novembre. L'Express révèle que les terroristes ont utilisé des faux comptes sur le réseau social pour communiquer de manière anonyme en amont des tueries. 

Salah Abdeslam se dissimulait ainsi derrière le compte "Pouchos pouchos", son frère Brahim Abdeslam derrière "Raphaël Schott", et leur ami Ahmed Dahmani derrière "Rachid Bourriche". Ces comptes ont été créés entre novembre 2014 et janvier 2015, à partir d'une même adresse IP, localisée dans un cybercafé à Molenbeek, en Belgique. Le Time Out, à seulement 200 mètres du domicile belge des Abdeslam, était particulièrement fréquenté par les membres locaux du groupe jihadiste. 

Des dates importantes

Si le contenu des messages est inconnu, les dates des conversations sont importantes et supposent que des informations servant à la préparation des attentats ont été échangées. Via leurs faux comptes, Salah et Brahim Abdeslam communiquent entre le 14 janvier et le 18 janvier 2015. Seulement 10 jours plus tard, le 27 janvier, Brahim Abdeslam se rend en Syrie pour être formé à l'utilisation des armes et des explosifs. Le soir des attentats, il participera aux fusillades des terrasses et se fera exploser dans une brasserie sur le boulevard Voltaire.

À lire aussi
Deux officiers se tiennent à côté de la plaque commémorative dévoilée au Bataclan. Attentats à Paris
Attentats du 13 novembre : un nouveau suspect inculpé en Belgique

Les deux frères communiquaient également avec Ahmed Dahmani via le compte "Rachid Bourriche". En Turquie, celui-ci est soupçonné d'avoir mis en contact des passeurs turcs et les jihadistes envoyés par l'État islamique. Brahim Abdeslam, qui était alors en Syrie, l'a par ailleurs aidé via Facebook lors de son arrivée en Turquie. Au moment des attentats du 13 novembre 2015, ces 3 comptes avaient été désactivés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Attentat Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795556677
13 novembre : les frères Abdeslam ont préparé les attentats sur Facebook
13 novembre : les frères Abdeslam ont préparé les attentats sur Facebook
Cachés derrière 3 faux comptes sur Facebook, les terroristes des attentats du 13 novembre 2015 ont pu communiquer de manière anonyme.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/13-novembre-les-freres-abdeslam-ont-prepare-les-attentats-sur-facebook-7795556677
2018-11-13 13:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8rIXAvCmAdRZK5Hfxb7rLg/330v220-2/online/image/2016/0427/7783016744_salah-abdeslam-est-incarcere-a-la-prison-de-fleury-merogis-essonne.jpg