2 min de lecture Portrait

À 102 ans, Henriette vend toujours des cartes postales à Luchon

Henriette Ardouin s'est installée à l'âge de 30 ans à Luchon (Hautes-Pyrénées) en 1948. 72 ans plus tard, la dynamique centenaire, amoureuse de photographie, tient toujours sa boutique de cartes postales dans la cité thermale.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
À 102 ans, Henriette vend toujours des cartes postales à Luchon Crédit Image : Patrick Isson | Crédit Média : Patrick Isson | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrick Isson édité par Valentin Deleforterie

Le poids des années ne semble pas avoir une grande emprise sur Henriette Ardouin, qui tient une forme éblouissante pour son âge. La jeune centenaire, que tout le monde appelle "Madame" ou "Mademoiselle Alix", se distingue par son énergie et son sourire. Elle tient sa boutique la maison Alix depuis 1948. 

"Je travaille du lundi matin au dimanche soir. Mais bon ça ne me fatigue pas. J'ai la santé alors c'est déjà beaucoup", sourit Henriette. Voilà 72 ans qu'elle dirige son magasin sans jamais avoir songé à stopper son activité. "Je n'ai jamais pensé à la retraite, mais je ne sais pas si j'ai l'âge", s'amuse-t-elle.
 
Les portants de cartes postales de sa boutique attirent encore beaucoup de clients sur l'allée d'Étigny. À Luchon, tout le monde connaît Henriette qui, au fil des années, a photographié presque tous les habitants. "J'ai fait mes photos de communion ici, se rappelle une cliente. Elle n'a pas changé, c'est incroyable."

Sur les photos comme dans la réalité, Henriette affiche un large sourire
Sur les photos comme dans la réalité, Henriette affiche un large sourire Crédit : Patrick Isson

Henriette a quelques secrets pour expliquer son extraordinaire tonicité. "Elle se ressource auprès du tilleul devant son magasin. Elle se pose contre lui pour y puiser l'énergie de ses vibrations", raconte Véronique, sa voisine commerçante. "Elle adore les babas au rhum, et le vin aussi", ajoute son infirmière Martine. 

Une santé à toute épreuve

Ces plaisirs du quotidien sont parfois accompagnés d'un peu de musique classique et de chansons des fils de Luchon. Autant de petits bonheurs qui ravissent Henriette. Du haut de ses 102 printemps, la commerçante jouit d'une santé d'acier. 

À lire aussi
Des adultes et des enfants ont déposé des fleurs devant le collège du professeur assassiné à Conflans-Saint-Honorine. terrorisme
Les infos de 18h - Enseignant assassiné : que sait-on de l’assaillant tchétchène ?

"Elle vient de se casser une côte. Au bout d'une semaine, elle sortait les portants, de retour dans son magasin. C'est phénoménal, c'est sa vie. Elle a eu du mal avec le confinement mais dès qu'elle est revenue ça allait mieux. Il ne faut pas l'enlever d'ici, ce n'est pas possible", assure Martine, la soignante.
 
"Je ne manque de rien. [...] Je trouve que la vie est belle. Je me contente de peu de choses, qu'il y ait encore des clients au magasin, mais vraiment je trouve que la vie est belle" conclut Henriette.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Portrait Seniors Bonheur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants