2 min de lecture Consommation

Vacances d'été 2019 : vos droits en cas de perte de bagages

Bagage perdu, retardé ou abîmé... Selon le moyen de transport, les conditions différent. En avion, la compagnie aérienne est responsable. Par contre, en train, c'est le voyageur qui est toujours responsable.

La douane scanne les bagages à main à dans un aéroport
La douane scanne les bagages à main à dans un aéroport Crédit : AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Avions, trains, bus... Il peut arriver qu'avant même de commencer les vacances, ou alors quand celles-ci se finissent, vous ayez un problème avec vos bagages. Une perte, un vol ou une dégradation, selon le moyen de transport, la responsabilité du transporteur n'est pas toujours engagée. 

Premier cas, l'avion. En cas de perte ou de retard de livraison, la compagnie aérienne est responsable. Vous pouvez exiger le remboursement d'une valise perdue auprès de la compagnie aérienne. Vous serez remboursé dans la limite de 1.220 euros par passager, si la compagnie est européenne ou si elle a signé la Convention de Montréal. Sinon, l'indemnisation s'élève à 20 euros par kilo de bagages.
Pour percevoir cette indemnisation, il est indispensable de signaler immédiatement la perte du bagage au guichet de la compagnie. S'il y avait une escale, il faut s'adresser à la dernière compagnie du voyage. Ensuite, vous avez 21 jours pour adresser un courrier en recommandé avec avis de réception au siège de la compagnie, en joignant les justificatifs de la valeur du bagage et de son contenu.

Une indemnisation est aussi prévue en cas de retard du bagage. Les dépenses d'achat de quelques affaires de première nécessité, comme des sous-vêtements ou une brosse à dent, sont remboursées dans la limite de 1.220 euros par passager. Là aussi, il faut renvoyer les copies des justificatifs des dépenses à la compagnie, accompagnée d'une réclamation écrite, dans les 21 jours après livraison. 

Les autres moyens de transport

En ce qui concerne le train, vous devez veiller à vos effets personnels. Vous êtes responsables de vos bagages. Même chose si on vous vole vos bagages dans une consigne de la gare. Il n'y a donc aucun moyen de se faire indemniser. 

À lire aussi
Des serviettes de bain déposées sur un lit d'hôtel (images d'illustration). hôtellerie
Hôtels : le top 10 des objets les plus volés par les riches clients dans les chambres

Au contraire, un bagage volé ou endommagé dans la soute d'un autocar ouvre droit à une indemnisation. Celle-ci avoisine les 150 euros, mais varie en fonction des compagnies. Comme pour l'avion, il faut envoyer au plus vite un recommandé à la compagnie de transport, avec l'original du billet et les justificatifs. 

Enfin, en bateau, la compagnie est responsable de vos bagages. À la condition néanmoins que la cabine ou la voiture où a eu lieu le vol ait bien été fermée à clef. Des bagages volés dans une voiture peuvent ouvrir droit à une indemnisation de 16.000 euros maximum, et de 2.800 euros par passager pour un vol en cabine. 

Et dans les hôtels ?

À l'hôtel, que ce soit dans le hall, dans la chambre ou même dans le coffre-fort, l'hôtelier est dans l'obligation de vous indemniser intégralement jusqu'à 100 fois le prix de la chambre. Il faut pour cela apporter la preuve du vol et faire une déclaration à la police. 

Sur le parking de l'hôtel, il en est de même, dans une limite de 50 fois le prix de la chambre. Et gare aux hôteliers de mauvaise foi : même s'il colle une affiche le dédouanant de sa responsabilité, sachez qu'elle n'a aucune valeur juridique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Vacances Vacances d'été
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants