1 min de lecture Santé

Soins vétérinaires : un assureur d'animaux prédit une explosions des tarifs

VU DANS LA PRESSE - Jérôme Salord, fondateur de SantéVet, prédit une forte augmentations des frais vétérinaires en raison de la multiplication des chaînes de cliniques en France.

Illustration d'un chien chez le vétérinaire
Illustration d'un chien chez le vétérinaire Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

“Une très forte augmentation des frais vétérinaires“, c’est le pronostic de Jérôme Salord, fondateur de la Compagnie des Animaux, connue aujourd’hui sous le nom de SantéVet. Si celui qui a bâti le leader national du marché de l'assurance santé pour animaux ne pèse pas ses mots, c'est parce que les soins vétérinaires vont bientôt connaître une explosion de leurs tarifs

Rappelons, qu’en France les propriétaires d’animaux domestiques dépensent en moyenne chaque année 223 euros en frais vétérinaires pour un chien et 174 euros pour un chat, selon une étude du spécialiste de l'assurance santé animale. 


En Grande-Bretagne où près de 35% des chats et chiens sont assurés contre 5% en France, les tarifs des services vétérinaires peuvent être jusqu’à quatre fois plus élevés. Détentrices de 60% des parts du marché, les chaines de cliniques britanniques emploient des vétérinaires salariés, ce qui fait croître les prix, rapporte Midi Libre

Jérôme Salord rappelle que le même processus est en cours du côté de l’Hexagone et prédit des augmentations conséquentes :  "On va y venir en France, c'est une certitude (…). On va assister à une augmentation très forte des frais vétérinaires", estime-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Animaux Vétérinaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants