2 min de lecture Basket

NBA : le Cognac français Hennessy devient le sponsor officiel

ÉDITO - Le Cognac français Hennessy vient de dribbler le whisky Jack Daniel's en tant que sponsor de la NBA, le championnat de basket américain.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
NBA : le Cognac français Hennessy devient le sponsor officiel Crédit Image : Bryan Steffy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par William Vuillez

Cocorico ! Le Cognac français Hennessy vient de devenir le sponsor de la NBA, le championnat de basket américain, au détriment du whisky Jack Daniel's. Ce choix démontre la très grande forme du Cognac français, champion absolu des exportations tricolores et la montée en puissance du championnat de NBA.

Jack Daniel's, c'est une institution aux États-Unis mais le Cognac Hennessy, c'est tendance ! L'Amérique du Nord est de très loin le premier marché du Cognac. L'an dernier, aux États-Unis, nos ventes ont progressé de 8,8% en volume et de 17,6% en valeur. Cela signifie qu'on vend de plus en plus de Cognac aux Américains et qu'on leur vend de plus en plus cher.

On a expédié de Charente plus de 210 millions de bouteilles dont pratiquement la moitié aux États-Unis. Alors qu'on boit, nous Français, 4 millions et demi de bouteilles. En fait, le marché des États-Unis, c'est l'Amérique pour les exploitants charentais. Le Cognac : c'est 10% de nos surfaces de vignes mais 25% de nos exportations. Et on est en train de planter 10.000 hectares de plus pour répondre à la demande des pays émergents. Le Cognac a moins besoin de la France que le Champagne par exemple.

Un certain Bernard Arnault derrière tout ça

Derrière Hennessy, il y a un certain Bernard Arnault... Ça compte pour récupérer la NBA, surtout dans l'Amérique de Donald Trump. Trump et Arnault s'apprécient. Le patron de LVMH, homme le plus riche du monde, est allé inaugurer une usine Louis Vuitton dans le Texas avec le président américain, en octobre dernier. Les États-Unis, c'est une des cibles majeures de LVMH surtout quand la Chine connait un ralentissement.

Un modèle économique qui rapporte

À lire aussi
Kobe Bryant et son épouse, nommé pour l'oscar du court-métrage avec Dear Basketball États-Unis
Mort de Kobe Bryant : son épouse se dit "complètement anéantie"

La NBA est une marque qui s'exporte dans le monde entier aujourd'hui. On l'a vu avec la mort accidentelle de Koby Bryant, provoquant une onde de choc mondiale. Le basket de la NBA, c'est la culture urbaine mondialisée. Le championnat américain est en train de s'exporter dans le monde entier, il est en pleine ascension et cela repose sur un modèle économique qui rapporte beaucoup d'argent et valorise les marques partenaires entre les droits TV et les produits dérivés.

Aujourd'hui, dans le classement Forbes, on trouve 9 clubs de la NBA dans les 50 équipes les plus riches au monde. Le PSG n'y est même pas. Les salaires des joueurs ont pris 655% en 30 ans et le chiffre d'affaires de la NBA est passé de 118 millions de dollars en 1984 à 8 milliards en 2018. 

Il faut être sur la vague du basket quand on est une marque et notamment une marque haut de gamme qui essaie de séduire les jeunes. C'est ce qu'on appelle au basket et dans le business : "le money time" !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Basket NBA Tendances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants