2 min de lecture Économie

Bernard Arnault est-il l'homme le plus riche du monde devant Bill Gates ?

Après l'acquisition de Tiffany, le patron de LVMH serait à la tête d'une fortune évaluée à 109,5 milliards de dollars et donc l'homme le plus riche du monde.

Bernard Arnault en 2017
Bernard Arnault en 2017 Crédit : Michel Euler / POOL / AFP
Lilas Fournier et AFP

Une dizaine de jours après que Bill Gates, patron de Microsoft, soit redevenu l'homme le plus riche au monde, Bernard Arnault lui pique la place de numéro 1 mondial sur le podium. Le propriétaire du groupe LVMH a récemment acheté le joaillier américain Tiffany pour 16,2 milliards de dollars (14,7 milliards d'euros), une acquisition record dans l'industrie du luxe.

"C'est une marque emblématique, une icône de l'Amérique qui devient ainsi un peu française. Elle a beaucoup de potentiel et une histoire incroyable", avait affirmé à l'AFP Bernard Arnault lundi 25 novembre. L'actionnaire septuagénaire né à Roubaix compte bien "faire briller" la marque américaine avec son groupe.

La position du milliardaire français se renforce aux États-Unis avec ce nouveau rachat. Le pays d'outre-Atlantique représente son second marché derrière l'Asie, hors Japon, avec 23% de ses ventes réalisées sur le sol américain de janvier à septembre 2019. 

Bill Gates derrière lui

Avec une fortune estimée à 106,7 milliards de dollars, l'Américain Bill Gates, co-fondateur de Microsoft le suit de près derrière. Il était devenu lui-même première fortune mondiale le 16 novembre dernier en dépassant le patron d'Amazon Jeff Bezos. Mais depuis cet été, Bernard Arnault connaît une belle progression financière avec la flambée des cours de l'action de LVMH.

À lire aussi
Il faut de nombreuses heures pour tailler une pierre précieuse artisanat
À l'école des joailliers, on lapide les pierres précieuses

LVMH avait déjà acquis plusieurs grandes maisons de joaillerie, comme Bulgari, rachetée en 2011, et Chaumet en 1999. Cette transaction a été accueillie favorablement par le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire. "C'est une excellente nouvelle [...] pour le rayonnement du secteur français du luxe et de la mode à travers le monde", a-t-il exprimé sur Twitter. En 2018, le numéro un mondial du luxe avait amassé 46,8 milliards d'euros de ventes, avec un bénéfice net de 6.4 milliards d'euros. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Bernard Arnault LVMH
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants