2 min de lecture Espionnage

LinkedIn : des milliers de Français auraient été espionnés par la Chine

L'alerte a été lancée par les services de renseignements français. La Chine espionnerait la France par le biais des fonctionnaires et chercheurs français présents sur le réseau Linkedin.

Le logo LinkedIn (image d'illustration)
Le logo LinkedIn (image d'illustration) Crédit : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Des centaines de faux profils créés sur Linkedin. C'est de cette manière que les Chinois espionnent la France. Des mails d'alerte ont été envoyés ces derniers jours par les deux services de renseignements français, la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) et la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), afin de mettre en garde des fonctionnaires et chercheurs français contre les tentatives d'espionnage chinois, nous révèlent France Info et Le Figaro.

Les services évoquent, dans une note commune et déclassifiée, "une opération d'envergure des services chinois en vue de pénétrer les plus hautes sphères de l'administration, des cercles du pouvoir et des grandes entreprises françaises". Dépassés par l'ampleur du phénomène, ils se sont vus obligés d'alerter les Français par mail. Cette opération durerait depuis plusieurs années et concernerait des dizaines de milliers de personnes.

Transformer des Français... en agent pour la Chine

Et pour aller à la chasse, la Chine utilise un moyen très pratique pour l'espionnage : les réseaux sociaux, et plus particulièrement le réseau professionnel Linkedin. D'après la note envoyée aux administrations françaises et institutions publiques, les cibles françaises reçoivent des messages standardisés.

À lire aussi
La plage rouge face au Kremlin crime
Le roman de la manipulation

Ces messages les mettent en relation avec un correspondant chinois qui invite gracieusement sa cible à l'étranger pour participer à des conférences, des séminaires ou rencontrer un client. Une fois de retour en France, la cible se voit demandée d'envoyer des notes d'analyse rédigées par elle et comprenant des informations de plus en plus précises et confidentielles. 

Elle se met à collaborer par naïveté, par appât du gain, par reconnaissance ou par chantage. L'objectif final étant de transformer ces personnes en agents chinois qui pourront révéler toutes sortes de secrets : fonctionnement de l'État français, diplomates, secrets d'entreprises... Dans une interview de France Info, un ancien agent de la DGSE précise d'ailleurs que les cibles sont attirées grâce à l'argent : "Ils sont très bien payés (...). C'est rapidement des milliers d'euros, voire des dizaines de milliers d'euros".

Une quinzaine d'entreprises paravent

Le dossier du Figaro détaille également une liste d'entreprises servant de paravent aux approches chinoises : Association France Euro Chine, Center for Sino-Europe Development Studies, China Center of International Politics ans Economy, Esat Asia Human, Resources Consulting, Global View Strategic Consulting, Grow Human Resources, Huangzhou Association for International Exchange of Economy, Science and Technology, Iris Go Global, Move Human Resources, Rise Human Resources, Run Human Resources et Universal View Strategic Consulting.

Refuser toute invitation inconnue

Comme sur un site de petites annonces, il y a des signes qui doivent alerter : les informations fournies par les officiers chinois sont anormalement vagues. Ils réclament souvent un CV actualisé, histoire d'obtenir des cordonnées qui pourront être piratées. Et puis sous prétexte de discrétion, les "cibleurs chinois" utilisent généralement des messageries cryptées.

Une seule conduite à tenir : refuser toute invitation d'une personne inconnue qui constituent une menace inédite sur nos intérêts nationaux. "Il faut sortir d'une période de naïveté coupable", précise la note des renseignements. "Depuis juin 2017, nous avons changé de paradigme. Nous allons répondre aux agressions, coup pour coup, quelles qu'en soient les conséquences".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espionnage International Renseignement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795392399
LinkedIn : des milliers de Français auraient été espionnés par la Chine
LinkedIn : des milliers de Français auraient été espionnés par la Chine
L'alerte a été lancée par les services de renseignements français. La Chine espionnerait la France par le biais des fonctionnaires et chercheurs français présents sur le réseau Linkedin.
https://www.rtl.fr/actu/conso/linkedin-des-milliers-de-francais-auraient-ete-espionnes-par-la-chine-7795392399
2018-10-31 15:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IQKo6i7D7a0hcs1hnpI7CA/330v220-2/online/image/2015/0506/7778201849_le-logo-linkedin-image-d-illustration.jpg