2 min de lecture Annecy

Il s’invente une vie d’espion pour garder ses deux épouses : deux ans de prison

En Haute-Savoie, un homme a été condamné à 5 ans de prison dont trois avec sursis. Il avait expliqué à une de ses deux épouses qu'il était espion : il justifiait ainsi ses absences.

La ville d'Annecy en Haute-Savoie
La ville d'Annecy en Haute-Savoie Crédit : RTL.fr
Marie Sasin
Marie Sasin
et AFP

Un homme âgé de 45 ans a été condamné, vendredi 5 octobre, à cinq ans de prison dont trois avec sursis par le tribunal correctionnel d'Annecy pour faux en écriture publique et privée, usage de faux, escroquerie et bigamie. 


Son sursis est assorti d'une mise à l'épreuve de deux ans avec obligation de soins, de réparer les dommages causés à ses victimes et de demander une autorisation avant tout déplacement à l'étranger. Le procureur avait requis trois ans d'emprisonnement à l'encontre de M. L., dont 18 mois avec sursis.

À l'audience mi-septembre, le prévenu, un agrégé de mathématiques qui reconnaissait les faits, n'avait pas flanché sous le feu des questions du tribunal, vigilant face à cet homme considéré comme surdoué par une experte psychologue. C'est en juillet 2015 que sa double vie avait été mise au jour. 

À lire aussi
Mauro Colagreco et Laurent Petit, lauréats du Guide Michelin 2019 Gastronomie
Guide Michelin 2019 : quels sont les 27 restaurants trois étoiles de France ?

Il avait deux épouses

En juillet 2015, Madame C. est alors mariée depuis douze ans avec M. L., le père de ses trois enfants. Celui-ci a une vie professionnelle qui l'oblige, dit-il, à s'absenter pour de longues périodes du domicile familial : il raconte à sa femme qu'il est un agent de la DGSE, les renseignements extérieurs français.

En se rendant à la Caisse d'allocations familiales, l'épouse apprend par un conseiller qu'elle est divorcée de son mari depuis trois ans sans le savoir. Elle fouille alors dans ses affaires et découvre différents documents, dont une déclaration d'impôts aux noms de son mari et d'une Mme S. épouse L., avec copie du livret de famille.

Une autre plainte déposée contre lui pour escroquerie

Une enquête est ouverte et apporte encore son lot de surprises : cette seconde épouse est fiché à la Banque de France, le jugement de son divorce est falsifié, tout comme la copie de son acte de naissance, un passeport, un acte de transcription de son adoption plénière, des factures et des bulletins de salaire. 

Les deux femmes n'avaient rien su des agissements frauduleux de leur conjoint. L'audience avait également révélé un autre volet de ce dossier. En 2011, deux anciens collègues et amis de M. L. portent plainte pour escroquerie. Il leur avait proposé de s'associer dans une société immobilière et ils avaient investi des centaines de milliers d'euros dans une affaire fantôme. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Annecy Espionnage Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795066061
Il s’invente une vie d’espion pour garder ses deux épouses : deux ans de prison
Il s’invente une vie d’espion pour garder ses deux épouses : deux ans de prison
En Haute-Savoie, un homme a été condamné à 5 ans de prison dont trois avec sursis. Il avait expliqué à une de ses deux épouses qu'il était espion : il justifiait ainsi ses absences.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/il-s-invente-une-vie-d-espion-pour-garder-ses-deux-epouses-deux-ans-de-prison-7795066061
2018-10-05 14:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eN7m49RXH8wHtjflRUr7aQ/330v220-2/online/image/2018/1005/7795066772_la-ville-d-annecy-en-haute-savoie.jpg