3 min de lecture Française des jeux

FDJ : la privatisation de la Française des Jeux est un grand succès

C'est un gros succès populaire pour la privatisation de la Française des Jeux. Les Français ont répondu présent : 1 milliard d'euros ont été souscrits.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
La privatisation de la Française des Jeux est un grand succès Crédit Image : AFP / LIONEL BONAVENTURE | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Esther Serrajordia

Le gouvernement ne s'y trompe pas, c'est lui qui décroche le gros lot politique ! Vu de Bercy, le succès populaire de la privatisation de la Française des Jeux est un référendum pro-gouvernement. Surtout quand les anti-privatisation d'ADP ont du mal à mobiliser.
 
Et jeudi 21 novembre au matin, l'information sera confirmée dans la journée : Bruno Le Maire lui-même lancera officiellement la cotation de la FDJ au siège d'Euronext, la bourse de Paris. 

Mais tout le monde ne sera pas servi. Enfin, du moins, pas forcément à la hauteur de ce qu'ils souhaitaient au départ. Hier sur BFMTV, Bruno Le Maire a voulu rassurer ceux qu'on appelle les petits porteurs. En clair, si vous avez pris une option pour moins de 5.000 euros d'actions FDJ, vous serez servi en priorité. Au delà de 5.000 euros, ce sera en fonction de ce qui reste comme actions disponibles.

Prix de vente entre 16,50€ et 19,90€

Ce qui veut dire une chose : le prix de l'action sera sans doute situé dans le haut de la fourchette. Aujourd'hui, on ne connait pas le prix de vente, on sait qu'il sera situé entre 16 euros 50 et 19 euros 90. Plus vous vendez haut, plus vous pouvez écouler d'actions et plus vous pouvez faire rentrer d'argent dans les caisses de l'État. Environ 1,7 millards a priori. Mais attention quand même à ne pas fixer un prix trop élevé car sinon l'action va dégringoler dès les premières minutes de cotation.
 
Comment expliquer cet enthousiasme des français ? Traditionnellement, les français aiment bien miser sur les anciens monopoles publics. En 2005, la privatisation d'EDF avait attiré 5 millions de souscripteurs. GDF avait séduit 3 millions de petits porteurs.

Les Français ont de l'argent à placer

En ce qui concerne la FDJ en plus, l'activité est comme on dit "contra-cyclique" : c'est-à-dire qu'en temps de crise, les gens jouent encore plus... Donc la prise de risque est assez minime puisque l'État gardera 20% du capital donc il y aura encore un contrôle public.
 
Les futurs actionnaires institutionnels de la FDJ devraient être des fonds solides et stables comme le fonds d'investissement de la Norvège par exemple qui est souvent cité dans les couloirs de la Française des Jeux... On est loin des fonds vautours. Et puis, autre explication : une partie des Français a de l'argent à placer et le Livret A ou les assurances-vie sont des placements qui ne rapportent plus grand chose en ce moment. 

Le plus : il y a un an, Carlos Ghosn était arrêté au Japon

À lire aussi
Un ticket d'Euromillions française des jeux
Euromillions : les résultats du tirage du mardi 10 décembre

C'était le début de son année de calvaire et le début d'une année de déstabilisation pour l'alliance Renault-Nissan qu'il avait façonné à sa main.

Aujourd'hui, tout n'est pas encore réglé, Renault se cherche un directeur général depuis l'éviction de Thierry Bolloré. Un nom semble cocher les cases : l'italien Luca De Méo, actuellement patron de la marque SEAT. C'est un spécialiste de la voiture, il a un profil international et il n'est pas français ce qui (cette fois-ci) semble être un atout. On devrait être fixé dans les prochaines semaines.

La note : 8/20 à Jérémy Corbyn

Le patron des Travaillistes anglais fait une promesse électorale qu'il aura sans doute du mal à tenir. Le chef de fil de la gauche veut un "internet haut débit gratuit" au Royaume-Uni. Il veut aussi re-nationaliser British Télécom. Un projet "communiste", a dit Boris Johnson. Il faut dire que ça couterait au bas mot 23 milliards d'euros. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Française des jeux Jeux Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants