2 min de lecture Entreprises

Droit du travail : les pratiques controversées d'Amazon dénoncées par des syndicats

Surveillance permanente des salariés, fouilles au corps, cadence infernale... Le géant américain part de très loin en terme de droit du travail.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Droit du travail : les pratiques controversées d'Amazon dénoncées par des syndicats Crédit Image : Philippe HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Léa Stassinet

En ce jour de Fête du Travail, les droits des travailleurs de la nouvelle économie ne sont pas au beau fixe. Pendant deux jours, à Berlin, grosse réunion des représentants syndicaux d'Amazon du monde entier. Ils sont une cinquantaine à être venus d'Égypte, des États-Unis, du Brésil ou de France bien-sûr. Objectif : dresser un état des lieux et voir comment agir ensemble, pour faire face à la direction d'Amazon et l'intransigeance de son patron, Jeff Bezos, connu pour son don pour l'innovation mais aussi pour son peu d'empathie sociale. 

Et les syndicats l'ont bien noté : quand des débrayages sont simultanés dans plusieurs pays, quand il y a confrontation, Amazon accepte alors la négociation. L'année dernière, une cinquantaine de grèves a ainsi été recensée sur les différents sites européens, concernant tout ! 

On peut dire que chez Amazon, on part de loin en terme de droit du travail. C'est surtout dénoncé aux États-Unis. Dernièrement encore, le New York Times évoquait la surveillance permanente des salariés, les fouilles au corps, la cadence épuisante...Dernier scandale en date révélé par des médias américains : la mise en place d'un système qui note automatiquement les employés pour leur productivité et qui leur envoie des avertissements, voire des lettres de licenciement.

300 employés virés pour défaut de productivité

En gros, vous êtes virés par un robot. Par exemple, en un peu plus d'un an, Amazon se serait séparé de plus de 300 employés d'un entrepôt de Baltimore pour défaut de productivité. Et pire encore, le dispositif calcule également le temps passé à ne pas travailler, à aller aux toilettes, fumer une cigarette, si votre journée de travail connaît  trop d'interruptions, vous pouvez recevoir des avertissements. 

À lire aussi
Bruno Le Maire à l'Assemblée nationale le 19 mars 2020 entreprises
Coronavirus : Bruno Le Maire veut "éviter un naufrage" de l’économie

Noter aussi cette vidéo interne dont Amazon a reconnu l'existence l'année dernière : un petit film destiné aux cadres et qui leur apprend comment détecter toute création ou action de soutien à des syndicats au sein de l'entreprise. Et officiellement, la direction à Seattle s'est défendue en ces termes: "Nous ne pensons pas que les syndicats soient bénéfiques à nos clients, nos actionnaires et nos partenaires".

Le bloc-notes

Droit des travailleurs toujours : des réfugiés syriens exploités dans des fermes en Turquie. Ils récoltent les noisettes pour les fournisseurs de Nestlé ou Ferrero dans des conditions extrêmement précaires selon le New York Times. Et le salaire de 300 euros par mois ne permettant pas à ces réfugiés de vivre, les enfants sont obligés de participer à la cueillette pour quelques sous supplémentaires. 

0, 4% de croissance au premier trimestre pour la zone euro, c'est mieux que prévu : sortie de récession de l'Italie, solidité de l’économie espagnole, et résistance de la demande en France : 0, 3% de hausse du Produit Intérieur Brut en France. 

Une nouvelle version pour Facebook, présentée hier par Mark Zuckerberg. Le réseau social se recentre sur les interactions plus intimes et plus privées pour répondre aux critiques. Un changement de stratégie prévu sur des années pour conserver ses deux milliards 370 millions d'utilisateurs.

La note du jour

11 sur 20 pour encourager la marque Sonia Rykiel placée hier en redressement judiciaire. La maison de mode fondée en 1968 cherche maintenant un repreneur. Le propriétaire, un fonds d'investissement bénéficie désormais de deux mois pour entamer des transactions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Droit du travail Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants