1 min de lecture Ça peut vous arriver

Droit du travail : l'employé méprisé par son patron

Dans le 9 h 30-11 h, toutes les règles d'or indispensables quand vous avez un litige avec votre employeur.

C¸a peut vous arriver - Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Droit du travail : l'employé méprisé par son patron Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet

Max a travaillé du 18 juin 2018 au 19 juillet 2018 en tant que salarié pour une entreprise de BTP. Il était en CDD, mais son employeur lui avait promis un CDI à partir du 19 juillet 2018. Non seulement, il n’a pas respecté sa promesse, mais en plus il ne lui a pas réglé son salaire de juillet 2018. Faute de pouvoir régler ce problème à l’amiable, Max lance donc une procédure judiciaire devant le Conseil de Prud’hommes

Bien que convoqué, son ex-employeur ne se présente pas à l’audience le 16 avril 2019. Il est condamné à lui verser 5140 euros (salaire + dommage et intérêts). Après le procès, Max mandate un huissier pour signifier cette décision à la partie adverse. A son domicile, bien que le voisinage et le facteur confirment à l’huissier de Max que l’adresse est la bonne, son ex-employeur est introuvable. 

Depuis, l’huissier ne parvient pas à recouvrer la somme. Pourtant, son ex-employeur est toujours en activité.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe du 9 h 30-11 h vous recommande
Lire la suite
Ça peut vous arriver Julien Courbet Logement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants