2 min de lecture Jeux vidéo

Coronavirus : pourquoi le secteur des jeux vidéo est le grand gagnant du confinement

PODCAST - Chaque jour, François Lenglet et Catherine Mangin se penchent sur les bouleversements économiques que provoque la crise du coronavirus. Dans cet épisode, ils expliquent pourquoi le confinement rapporte gros au secteur des jeux vidéo.

Lenglet - Coronavirus_245x300 Hors Série : Lenglet-Co : Crise du Coronavirus François Lenglet & Catherine Mangin iTunes RSS
>
25. Pourquoi le secteur des jeux vidéo est le grand gagnant du confinement Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Sylvain Zimmermann

On parle souvent des victimes du confinement, mais il y a aussi ceux qui ont touché le jackpot. Les fabricants de jeux vidéo ont vu leurs ventes augmenter de 140% en France dans les jours qui ont suivi le confinement.

Les dépenses consacrées aux jeux vidéo ont atteint un record en mars, à 10 milliards de dollars (9,26 milliards d'euros), selon des données publiées par le cabinet Superdata. Le chiffre d'affaires du secteur a progressé de 11% par rapport à mars 2019.

L’explosion des ventes de jeux vidéo ne s’explique pas seulement par le besoin d’occuper des enfants confinés. La moyenne d’âge des joueurs est de 40 ans. Toute la famille joue, à la fois sur console, ordinateur, mais aussi beaucoup sur mobile.

Les grandes franchises sont plébiscitées. Cinq millions d'exemplaires de Animal Crossing : New Horizons ont été vendus en mars, permettant à Nintendo d'établir un nouveau record de ventes en un mois d'un jeu de console. Pokémon Go a lui aussi connu un grand succès (ses revenus ont augmenté de 18% à 111 millions de dollars), en introduisant un nouveau mode permettant de jouer plus facilement sans avoir besoin de sortir.

Des sorties reportées

À lire aussi
Sony doit lancer la PS5 d'ici fin 2020 Connecté
PS5, Xbox Series X : les jeux pourraient coûter plus cher que sur les consoles actuelles

Les achats en ligne ont été réalisés en ligne en raison de la fermeture des magasins. Il y a également eu des rééditions de jeux anciens. Le fameux Plague Inc. ("plague", comme "peste"), coproduit par l’OMS, propose aux joueurs de gérer le renforcement des mesures sanitaires, comme le dépistage, la distanciation, pour sauver le monde d’une pandémie.

L’épidémie de Covid-19 a cependant compliqué les tournages nécessaires à certains jeux vidéo, des scènes ne pouvant pas être filmées en studio. Quelques sorties sont donc reportées. Le e-sport est également touché par la crise, parce qu’on ne peut pas organiser de compétitions dans des salles.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Hors-série Lenglet-Co : crise du coronavirus, un podcast quotidien présenté par François Lenglet et Catherine Mangin, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et révolutions provoquées par la crise du coronavirus en France, en Europe et dans le monde.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl et ou laissez un message sur la page Facebook de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux vidéo Économie Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants