1 min de lecture Travail

Coronavirus et confinement : l'État facilite le prêt de salariés entre entreprises

VU DANS LA PRESSE - Alors que certaines entreprises sont à l'arrêt, d'autres manquent de main d’œuvre. Le ministère du Travail vient de faciliter l'échange de salariés, sur la base du volontariat.

Le ministère du Travail
Le ministère du Travail Crédit : AFP
Venantia
Venantia Petillault

Pendant cette crise sanitaire inédite, le gouvernement veut permettre aux salariés inoccupés qui le souhaitent, de travailler provisoirement dans une entreprise confrontée au manque de personnel.

"Dans la crise sanitaire sans précédent que traverse notre pays, alors que des entreprises subissent une forte baisse d’activité, d’autres doivent pouvoir être maintenues sans interruption afin de permettre aux Françaises et aux Français de s’approvisionner et de protéger leur santé", indique le ministère du Travail. 


Il s’agit d’une "mise à disposition" temporaire qui suppose l’accord du salarié et des deux entreprises, précise le ministère. Le salarié conserve son contrat de travail et 100% de son salaire habituel, versé par son employeur d’origine. L’entreprise qui l’accueille temporairement rembourse ce salaire à l’entreprise d’origine. L’intérêt pour l’État est notamment de ne pas avoir à verser de salaire au titre de chômage partiel, relève LCI.  

Depuis quelques semaines, un autre dispositif a été mis en place par certaines enseignes de la grande distribution qui manquent de main d’œuvre. Au lieu de signer une convention, ces enseignes embauchent en CDD des personnes en chômage partiel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Travail Entreprises Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants