1 min de lecture Sciences

COP 24 : à quoi doit-on s'attendre pour cette dernière journée de négociations en Pologne ?

La 24e Conférence des parties sur les changements climatiques doit normalement accoucher d’une déclaration finale ce vendredi 14 décembre à Katowice. Virginie Garin nous précise l'état des négociations.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
COP 24 : à quoi doit-on s'attendre pour cette dernière journée de négociations en Pologne ? Crédit Image : JANEK SKARZYNSKI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Sarah Ugolini

Que se passe-t-il a Katowice en Pologne où se tient la 24e Conférence des parties sur les changements climatiques ? La conférence sur le climat doit se terminer officiellement ce  vendredi 14 décembre au soir et pour l'instant, les discussions sont totalement déprimantes, à l'image du ciel ici noirci par les fumées de charbon.

L'air de Katowice était hier le plus pollué d'Europe. Avec le froid, les habitants ont poussé leur poêle à charbon au maximum. En effet, 80% de l'énergie du pays provient du charbon. Les Polonais qui, en acceptant d'accueillir cette conférence, personne d'autre n'en voulait, ont décidé de montrer qu'il n'était pas si simple de lutter contre le réchauffement climatique. Eux risquent de mettre des milliers de mineurs au chômage et les revendications des "gilets jaunes" planent sur cette conférence avec des pays qui disent qu'il faut penser aux conséquence sociales. 

On se dirige sans doute vers un accord a minima

Ces discussions devaient servir à accélérer les engagements de l'Accord de Paris. Pour l'instant, très peu de pays sont allés au-delà : le Canada, les îles Marshall, le nord de l'Europe. Mais ils sont beaucoup plus nombreux à revenir en arrière. Certains même comme les États-Unis, la Russie ou l'Arabie saoudite remettent en question le dernier rapport des scientifiques du GIEC.

À lire aussi
Une IRM du cerveau (image d'illustration) La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Les mystères de notre mémoire !

Quant aux 100 milliards de dollars promis aux pays du sud pour les aider à s'adapter au réchauffement, ils ne sont toujours pas réunis. Ce vendredi 14 décembre au soir ou demain, les 196 pays négociateurs risquent de se se séparer sur un accord sans doute a minima. Un accord qui prévoira au moins qu'ils se retrouvent l'année prochaine. Les scientifiques sont un peu déprimés. Ici, il faudrait, pour freiner le réchauffement, que les émissions de gaz à effet de serre se stabilisent. Elles sont reparties de plus belle et ce qui sera décidé ici à Katowice ne va pas changer grand-chose

La rédaction vous recommande

  

Lire la suite
Sciences Climat Changement climatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795917965
COP 24 : à quoi doit-on s'attendre pour cette dernière journée de négociations en Pologne ?
COP 24 : à quoi doit-on s'attendre pour cette dernière journée de négociations en Pologne ?
La 24e Conférence des parties sur les changements climatiques doit normalement accoucher d’une déclaration finale ce vendredi 14 décembre à Katowice. Virginie Garin nous précise l'état des négociations.
https://www.rtl.fr/actu/conso/cop-24-a-quoi-doit-on-s-attendre-pour-cette-derniere-journee-de-negociations-en-pologne-7795917965
2018-12-14 05:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aOkfdp8-bWmwNeRWGn2APQ/330v220-2/online/image/2018/1203/7795787318_la-ceremonie-d-inauguration-de-la-cop24-en-pologne-dimanche-2-decembre.jpg