2 min de lecture Aviation

Boeing 737 MAX : le constructeur forcé de réduire de 20% sa production

Le constructeur travaille actuellement sur un correctif de son système anti-décrochage. Il a néanmoins précisé que sa baisse de production n'aurait aucun impact sur les emplois.

Un Boeing 787 à Chicago le 20 mai 2013 (illustration).
Un Boeing 787 à Chicago le 20 mai 2013 (illustration). Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Le géant de l'aéronautique a annoncé, vendredi 5 avril, qu'il réduisait de près de 20% la production de son avion vedette 737 MAX, dont la sécurité est mise en cause après deux accidents qui ont fait 346 morts dans des circonstances similaires à quelques mois d'intervalle.

La production du 737 MAX, dont toute la flotte déjà en service est clouée au sol depuis plus de trois semaines, va passer de 52 appareils par mois à 42, a annoncé Boeing dans un communiqué.

Le constructeur, confronté désormais à un problème de logistique face à l'accumulation d'avions qui sortent des chaînes d'assemblage mais qu'il ne peut plus livrer, est sur la sellette en raison du système anti-décrochage qui équipe le 737 MAX. Il a déjà vendu plusieurs milliers d'exemplaires, dont la livraison est prévue dans les prochaines années.

Dysfonctionnements techniques

À lire aussi
Un avion de la Kuwait Airways, à Tangerang en Indonésie, le 18 mars 2013. faits divers
VIDÉO - Un Boeing 777 percute une passerelle de l'aéroport de Nice, des vols retardés

Le MCAS ("Maneuvering Characteristics Augmentation System"), spécialement conçu pour le 737 MAX afin de le protéger du risque de décrochage, est accusé d'avoir contribué à la tragédie éthiopienne qui a fait 157 morts le 10 mars, ainsi qu'à l'accident de la compagnie indonésienne Lion Air le 29 octobre qui a fait 189 morts.

Le géant américain de l'aéronautique a promis des modifications du MCAS et assuré qu'elles permettront à l'appareil de voler en toute sécurité, en l'accompagnant de plusieurs autres mesures dont une meilleure formation des pilotes, qui auront aussi une plus grande autonomie.

Mais l'autorité de régulation de l'aviation civile, FAA, a rejeté une première mouture des modifications. Il pourrait se passer encore plusieurs semaines avant que Boeing ne soit éventuellement autorisé à déployer la nouvelle version.

Limiter l'impact

Le constructeur précise qu'à ce niveau de production, il pouvait "maintenir les emplois à leur niveau actuel". "Nous travaillons en étroite coordination avec nos clients pendant que nous essayons de faire en sorte de limiter l'impact de ces ajustements", souligne le communiqué. 

Boeing affirme également "travailler directement avec ses fournisseurs et sur leurs plans de production pour minimiser les incidences opérationnelles et financières de ce changement de rythme de production". Le géant de l'aéronautique n'a toutefois pas donné d'indications sur l'éventuel impact financier qui pourrait découler de ce ralentissement de la production. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aviation Boeing Avions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797373632
Boeing 737 MAX : le constructeur forcé de réduire de 20% sa production
Boeing 737 MAX : le constructeur forcé de réduire de 20% sa production
Le constructeur travaille actuellement sur un correctif de son système anti-décrochage. Il a néanmoins précisé que sa baisse de production n'aurait aucun impact sur les emplois.
https://www.rtl.fr/actu/conso/boeing-737-max-le-constructeur-force-de-reduire-de-20-sa-production-7797373632
2019-04-06 06:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sgPWRraXE7oWrq1LFXx5NA/330v220-2/online/image/2019/0325/7797286923_un-boeing-787-a-chicago-le-20-mai-2013-illustration.jpg