2 min de lecture Consommation

Black Friday : les conseils pour éviter les arnaques sur internet

ÉCLAIRAGE - Des offres d'escrocs pullulent sur le net, au grand dam des consommateurs parfois peu prudents. Des vérifications s'imposent donc, il est conseillé de ne pas se précipiter sur les "bonnes affaires".

Le Black Friday, une institution aux États-Unis
Le Black Friday, une institution aux États-Unis Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Lilas Fournier Journaliste

Le jour tant attendu des fans de shopping arrive. Le vendredi 29 novembre, c'est le fameux Black Friday, une opération commerciale née aux États-Unis qui représente, depuis le début des années, les soldes de fin d'année dans l'Hexagone. 

Smartphones, consoles de jeux vidéo ou encore vêtements, les stockistes proposeront des offres plus ou moins alléchantes. L'opération est prévue durant tout le week-end, jusqu'au lundi 2 décembre avec le Cyber Monday, une journée consacrée aux soldes sur les produits High Tech.

Mais les braderies affichées sont parfois des leurres et les hackers profitent des aubaines sur le net. Plutôt que de se précipiter sur un produit bradé, mieux vaut vérifier ce que l'on achète avant d'entrer ses coordonnées bancaires. Au risque de se faire extorquer son capital. 

Attention aux "fausses bonnes affaires"

Des prix jugés bien trop au rabais sur certains sites viennent en fait parfois de vendeurs qui offrent des contrefaçons. Une vérification s'impose et il est conseillé de ne pas se précipiter. Toujours dans la falsification, certains imitent même des faux sites à l'identique. C'est l'URL qui permettra de vérifier que les offres sont bien réelles. 

À lire aussi
Un cadeau de Noël (illustration). consommation
Cadeaux de Noël : attention aux frais de douane sur internet

Attention également aux services après-vente et aux numéros surtaxés affichés à contacter pour vos achats. Il s'agit certainement d'une arnaque. D'autres escrocs préfèrent opérer par e-mail. C'est la technique dite du "hameçonnage", où des e-mails frauduleux dérobent en fait les données personnelles et bancaires des utilisateurs. Le mieux est de ne pas ouvrir les messages qui paraissent suspects et d'examiner les adresses e-mails d'envois. 

Certaines enseignes profitent de la crédulité des acheteurs. De nombreux magasins augmentent le prix de leurs produits plusieurs semaines avant le fameux vendredi pour ensuite barrer les prix. Une façon de faire paraître ensuite le montant comme dérisoire. D'autres, depuis des années, barrent des faux prix. "Faux" car les produits n'ont jamais été vendus à ce prix-là. 

Prendre son temps avant de finaliser une transaction

En cas de doute, le site internet gouvernemental Cybermalveillance prodigue des conseils pour éviter de se faire escroquer. Le ministère de l'Intérieur recommande de prendre son temps avant de finaliser une transaction et de se renseigner sur les sites où les consommateurs font leurs emplettes. Quant à l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, elle recommande d'ouvrir l’œil aux "fausses bonnes affaires". 

L'origine du Black Friday ("vendredi noir") vient d'Outre-Atlantique. L'expression est utilisée par les enseignes dès les années 1970 pour marquer le coup d'envoi des achats pour les fêtes de fin d'année. La veille, comme chaque quatrième jeudi du mois de novembre tous les ans, les Américains fêtent Thanksgiving et enchaînent ensuite avec le vendredi des soldes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Soldes Black Friday
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants