2 min de lecture Sida

VIH : lancement de la Phase 1 d'un vaccin préventif français

La recherche continue d'avancer pour tenter de stopper le virus du Sida. Après des décennies de recherche, un nouvel espoir est en train de naître auprès de l'Inserm/ANRS.

Un vaccin expérimental contre le VIH à Prétoria en Afrique du Sud en 2016
Un vaccin expérimental contre le VIH à Prétoria en Afrique du Sud en 2016 Crédit : MUJAHID SAFODIEN / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Si la vaccination contre le coronavirus mobilise la totalité des médias ou presque, il ne faudrait pas oublier que d'autres virus continuent d'exister et que des chercheurs à travers le monde multiplient les initiatives pour en venir à bout. L'un de ces virus particulièrement résistant aux avancées de la science est le VIH ou virus du Sida. Pour l'heure, aucun vaccin préventif ne permet réellement de se protéger de la séropositivité. Les expériences ont été nombreuses et si certains traitements préventifs permettent aujourd'hui de s'en protéger ou de très bien vivre avec le virus, le monde attend encore de s'en débarrasser définitivement.

À l'approche du Sidaction 2021 qui se tiendra ce week-end, les 26, 27 et 28 mars prochains, nous revenons sur l'un des projets scientifiques qui suscite l'espoir : un nouveau vaccin expérimental qui va être testé sur les humains dans les prochaines semaines.


Ce nouveau candidat va commencer ce que l'on appelle la Phase 1. Une terminologie qui est désormais bien connue avec la pandémie actuelle. Ce vaccin est français et promu par l’ANRS, l'Inserm et Université Paris-Est Créteil. Ces scientifiques ont lancé une campagne de recrutement de personnes volontaires pour un essai qui devrait durer un an. 72 volontaires entre 18 et 65 ans et sans problèmes de santé y participeront et la première injection se fera lors de la deuxième ou troisième semaine d'avril 2021.

Objectif : les cellules dendritiques

Nos confrères du magazine Science et Avenir sont revenus avec une métaphore très parlante sur le défi des chercheurs pour triompher du VIH : "D'une part, [le VIH] mute énormément. L'une des caractéristiques du VIH est de s'attaquer aux agents chargés de nous défendre, les cellules du système immunitaire. Compliqué de concevoir une parade contre un terroriste capable de se dissimuler parmi les forces de l'ordre...". L'effort français va donc tenter une nouvelle approche et contourner le problème en s'intéressant aux "cellules dendritiques". "Ces cellules sentinelles patrouillent en permanence dans notre organisme, vont dans les muqueuses, les ganglions. L'idée est donc de les cibler avec des anticorps porteurs de fragments du VIH", explique le chercheur Yves Levy au magazine scientifique. 

À lire aussi
coronavirus
Les infos de 18h - Coronavirus : la France dépasse le seuil des 100.000 morts

Le vaccin a déjà été testé sur des primates avant d'être autorisé sur l'homme. Si son efficacité reste à prouver, on sait déjà qu'il n'est pas dangereux sur nos lointains cousins. La Phase 1 évaluera l'efficacité de ce vaccin seul et en combinaison avec un autre vaccin pour améliorer l'éducation immunitaire de notre organisme.

La dernière tentative de vaccin préventif contre le VIH date de 2009, mais ces derniers n'étaient efficaces qu'à 30% à peine. Les résultats aujourd'hui des vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca contre le coronavirus peuvent vous donner une idée des taux qu'il faut atteindre pour réellement gagner face à un virus et obtenir la confiance des patients... En France, on recense environ 170.000 personnes contaminées par le VIH, et plusieurs dizaines de milliers de citoyens ignorent leurs statuts, contaminant éventuellement leurs partenaires. Environ 6.000 nouvelles contaminations sont diagnostiquées chaque année en France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sida Sidaction Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants