1 min de lecture Vaccin

VIDÉO - Semaine de la vaccination : les adultes oublient trop souvent les rappels

À l'occasion de la Semaine européenne de la vaccination, les médecins et organisations sanitaires se mobilisent jusqu'au 30 avril pour rappeler l'importance de la vaccination : un geste primordial pour votre santé et celle des autres.

>
Vaccination : une semaine pour prévenir et protéger Crédit Image : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : M6 info/ Linda Kerfa/ Frédéric Badard/ Frédéric Pilard | Date :
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et La rédaction de M6

Réaffirmer l'importance des vaccins alors que le scepticisme prend de l'ampleur, c'est l'objectif de la Semaine européenne de la vaccination, qui débute ce mercredi et s'achèvera le 30 avril. Les médecins précisent encore qu'il s'agit du moyen le plus efficace pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses. Et les adultes oublient trop souvent ces rappels, qui sont à faire toute la vie.

Car passées les piqûres obligatoires, redoutées des enfants et des ados, les retards et oublis sont fréquents. Pourtant, ces rappels réguliers sont indispensables aux adultes pour mettre à jour leur système immunitaire, et faire un geste responsable

"Être protégé soi-même c'est ne pas transmettre de maladies à son entourage.", rappelle Gérard Pacaud, médecin généraliste, qui ajoute que pour des raisons médicales telles qu'un traitement contraignant,  certaines personnes "ne peuvent pas se vacciner". Cependant, "Si 95% de la population se vaccine, ils ne seront pas atteints, et de fait ils seront protégés", explique-t-il.

À lire aussi
Le quartier de Manhattan (illustration) santé
Rougeole : New-York rend obligatoire les vaccins dans certains quartiers

Jusqu'à 3 millions de décès évités chaque année

Parmi les rappels recommandés pour tous : Le DTP - pour diphtérie tétanos et poliomyélite -
à mettre à jour à 25, 45 et 65 ans, puis tous les dix ans ensuite. Pour les jeunes adultes, il faut également penser au papillomavirus et à la coqueluche, pour les futurs parents.

Enfin, si votre médecin juge cela nécessaire, vous pouvez vous faire vacciner contre la grippe, les hépatites A ou B, mais aussi certaines méningites. Des protections mises en avant par le Ministère de la Santé dans un clip un brin alarmiste, amené à devenir viral. 
 
Une course au vaccin pour les sceptiques, mais surtout une alerte nécessaire pour les pouvoirs publics. Selon l'Organisaton Mondiale de la Santé (OMS), la vaccination permet d'éviter chaque année entre 2 et 3 millions de décès dans le monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin OMS Maladies
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797491526
VIDÉO - Semaine de la vaccination : les adultes oublient trop souvent les rappels
VIDÉO - Semaine de la vaccination : les adultes oublient trop souvent les rappels
À l'occasion de la Semaine européenne de la vaccination, les médecins et organisations sanitaires se mobilisent jusqu'au 30 avril pour rappeler l'importance de la vaccination : un geste primordial pour votre santé et celle des autres.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/video-semaine-de-la-vaccination-les-adultes-oublient-trop-souvent-les-rappels-7797491526
2019-04-24 20:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7gZV0bCT68FlEks069GziQ/330v220-2/online/image/2016/1222/7786398129_8-4-millions-doses-de-vaccins-ont-deja-ete-vendus-soit-2-de-plus-que-l-annee-derniere.jpg