1 min de lecture Connecté

Facebook sévit contre la propagation des discours anti-vaccins

Le réseaux social compte adopter une série de mesures pour endiguer la diffusion de fausses informations sur la vaccination. Une véritable campagne d'assainissement destinée à racheter l'image du groupe, accusé d'être une source de désinformation.

Facebook sévit contre la propagation des discours anti-vaccins
Facebook sévit contre la propagation des discours anti-vaccins Crédit : AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Après Amazon, c'est au tour du groupe de Mark Zuckerberg de faire le ménage dans ses contenus complotistes. Facebook a en effet décidé d'accentuer sa lutte contre la désinformation. Le réseau social a publié ce jeudi 7 mars un communiqué dans lequel Monika Bicker, la vice-présidente de sa politique mondiale, a annoncé une série de mesures destinées à refréner la viralité des discours anti-vaccins qui pullulent sur la toile. 

Cette décision intervient alors qu'une nouvelle étude menée par des scientifiques danois, prouvant qu'il n'y a aucun lien entre la vaccination et l'autisme, a été rendue publique cette semaine.

Malgré ces travaux, les idées reçues et les théories conspirationnistes perdurent grâce aux nouvelles tribunes qu'offrent les réseaux sociaux, lesquels ont souvent été mis en cause pour leur porosité. 

À lire aussi
Huawei va lancer des lunettes connecte´es cet e´te´ Connecté
Huawei va lancer des lunettes capables de téléphoner et de diffuser de la musique

Une chasse aux publicités et recommandations erronées

Dans son texte, Facebook entend "combattre la désinformation" au sujet des vaccins. Cette désinformation est présente sur le réseau sous forme de pages et de groupes dédiés à des thématiques telles que la méfiance à l'égard des vaccins, que partagent de nombreux internautes.

Ces groupes, accessibles à tout abonné, font l'objet de la première mesure évoquée par le communiqué, qui prévoit de les exclure des recommandations faites aux internautes lorsqu'ils tapent le mot-clé "vaccins" dans leur barre de recherche. Ce retrait s'appliquera également aux hashtags sur Instagram, racheté par le groupe en 2012.

La seconde disposition concerne les publicités orientées qui répandent des infox. Ces contenus financés par des associations controversées seront désormais supprimés du réseau, Facebook se réservant le droit de clôturer les comptes qui contribuent à les diffuser et de bannir les publicitaires ne respectant par les règles en vigueur.

La multinationale envisage de proposer aux internautes enclins à s'informer sur ce type de sujet des informations vérifiées, afin de contre-carrer les sources erronées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Information Facebook
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797159354
Facebook sévit contre la propagation des discours anti-vaccins
Facebook sévit contre la propagation des discours anti-vaccins
Le réseaux social compte adopter une série de mesures pour endiguer la diffusion de fausses informations sur la vaccination. Une véritable campagne d'assainissement destinée à racheter l'image du groupe, accusé d'être une source de désinformation.
https://www.rtl.fr/actu/futur/facebook-sevit-contre-la-propagation-des-discours-anti-vaccins-7797159354
2019-03-08 15:44:45
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bHas8rwMgn1HOzxGXk1UAQ/330v220-2/online/image/2018/0207/7792167533_vaccins.jpg